Forums » Adoption d'un enfant par un couple homosexuel:

Adoption d'un enfant par un couple homosexuel  

Lancé par Tenten8 - 191 réponses - Page 8



Junta
Junta
Administrateur

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

fuckwon a écrit:

Tu crois vraiment que c'est sur un forum où la moyenne d'âge est de 12 ans avec des QI extrêmement faibles et un fort pourcentage d'extrémistes en tout genre que vous allez refaire le monde?

Sincérement, en relisant les dernières pages, tu devrais bien te rendre compte que le topic a tourné dans un sens qui ne permet pas facilement a la population majoritaire du forum de forcément le saisir complétement. C'est devenu un poil technique sur des trucs qui te passent au dessus du crâne quand t'as 12 ans.

Et un forum ne permet jamais de refaire le monde, juste d'en discuter et, dansl e meilleur des cas, de se construire une opinion de part un échange d'opinions et d'argument. La preuve, avec cette discussion Suiin a tilté sur un déséquilibre dans le système mis en place par l'ADASS. C'est pas vraiment parfait (à mes yeux XD) mais bon, c'est déjà ça...

En plus le débat n'est pas foncièrement stérile, ou homophobe... Il est plutôt neutre, construit, et argumenté, le tout sans violence dans les propos, ce qui est particulièrement rare.
Bref, je me permet donc de fermer cette parenthèse sur l'intérêt même de ce topic. Dans l'absolu, mister, t'es pas obligé de revenir si tu penses que nous avons une discussion stérile. C'est peut-être vrai à tes yeux, mais pour nous, on s'implique là-dedans pour essayer de partager des choses et avis sur un sujet que nous ne jugeons pas anodins. On force personne à y participer ou à s'y intéresser. C'est aussi ça, la liberté d'expression wink

J'éditerais peut-être ce message par la suite, j'ai pas eut le temps de lire attentivement le débat en lui même, et donc d'y répondre, je voulais juste mettre ce point là au clair avec fuckwon qui, malgré son pseudo, est une personne intelligente et qui comprendra bien.

Edit, après lecture des messages concernant le débat de base:
Concernant les études sociologiques, toussa toussa, on peut difficilement en tirer quoi que ce soit. Elles seront forcément biaisée par la subjectivité de l'auteur, et par les cas abordé. En fonction de cela, on pourra en sortir en disant "oulalala c'est caca-boudin !" ou alors "oh mais on devrait tous s'y mettre !".
Bah vouais, y aura des cas positifs, et des cas négatifs... Mais il me semble que c'est le cas pour tout, et qu'il est à peu près impossible de prédire ce qu'il adviendrait après chaque éventuelle adoption.

Après, que certains requiert un devoir de prudence pour les enfants à adopter, je peux tout à fait le comprendre.
Ce que je ne comprend pas c'est le rejet systématique des couples homos. Je ne vois pas en quoi cela dérangerait d'analyser leur demande de la même manière que les autres, voir en étant peut-être plus "strict" sur certains critères de vie que sur un couple hétéro... Pour le moment, c'est ce refus d'analyse qui me pose un vrai soucis, comme je l'ai déjà dit...

FF14: Barde de Ragnarok

itachi01
itachi01
Bon Chuunin

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

A partir de 12 ans, l'enfant à une vision un peu plus vaste du monde. Le papa et la maman ne sont plus les super héros. Lorsqu'il a moins de 12 ans, seul ça perseption importe. Mais sinon voila quoi Si tu as 12 ans et bah tu as une nouvelle vue du monde et cela est vrais smile

^^

inactif

Suiin
Suiin
Excellent Genin

  • 316 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Junta:

"Ce que je ne comprend pas c'est le rejet systématique des couples homos"

le mot "systematique" me dérange.
Le seul systématisme c'est pour les couples mariés: les homos ne le sont pas et ouvrir l'adoption aux couples non mariés serait mauvais en soit (car ce sont des couples plus précaires) et de toute façon, encore une fois, beaucoup plus de demande n'arrangera rien au nivau séléctif pour les couples homos.

On est d'accord je pense pour les "déclarés" célibataires, les homos ne sont pas systématiquement exclus, ils subissent juste la séléction, rude pour tout le monde.

" Je ne vois pas en quoi cela dérangerait d'analyser leur demande de la même manière que les autres, voir en étant peut-être plus "strict" sur certains critères de vie que sur un couple hétéro... "

Leur demande est analysé comme les autres, et ce serait malhonnete de prétendre que c'est pour X raison (plus fortement souligné) qu'ils ne peuvent adopter alors que comme tu l'as dit c'est "implicitement" mais "certainement" le fait qu'ils soient homos qui bloque.
Moi je voit au moins deux avantages à cette façon de refuser:
     1: ça met le point sur le reel probleme, on a toujours des réticences à laisse un homo adopter (tant qu'il y a trop de demandes), ce qui permet toujours de changer cela avec l'évolution sociale et démografique
     2: ça serait dangereux de cacher le fait que c'est bien l'homosexualité qui est au coeur du probleme, parce que là ça serait clairement de la discrimination,
ça accèlèrerait le processus d'adoption spécifique aux homos. même si c'est bien ce que tu veux, ça serait pour de mauvaises raisons (le sentiment de tromperie) et voilerait toute la réflexion sur la mise en balance de l'homosexualité dans une famille puisque même nos institutions ne reconnaitraient pas que c'est pour cela qu'on évite (et donc admetrait implicitement que l'homosexualité n'est pas à prendre en compte).

Edit: Itachi01:
Je comprendrais jamais comment vous choisissez les ages pour tel ou tel chose^^
à 12 ans tout le monde aurait une vue differente....
En fait je vois pas ou tu veux en venir, quel est le rapport avec la perseption de l'enfant.
On lui dmande pas son avis (d'ailleur jamais dans la matiere familiale), c'est dur à comprendre pour les plus jeunes, mais c'est pour leur protection là encore

RE-EDIT:Fuckwon:
j'veux pas en remetr une couche smile mais je pense que le seul probleme qui peut survenir dans un débat n'est ni l'extremisme ni le ridicule ni même les provocateurs (j'ai toujours u un p'ti faible pour ces derniers même s'ils se font souvant moucher rapidemnt, au moins tant qu'ils sont là, on sait que tout sujet peut encore etre soulevé).
Mon probleme c'est ceux qui entrent dans un débat, sans etre prêt à entendre ce qu'ils ne veulent pas écouter

Dernière modification par Suiin (30-09-2009 13:04:47)

""que la justice soit forte, que la force soit juste""

Junta
Junta
Administrateur

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Suiin a écrit:

le mot "systematique" me dérange.

systématique, systématique, systématique, systématique, systématique, systématique, systématique, systématique !!! Heu pardon...

Suiin a écrit:

Le seul systématisme c'est pour les couples mariés: les homos ne le sont pas et ouvrir l'adoption aux couples non mariés serait mauvais en soit (car ce sont des couples plus précaires) et de toute façon, encore une fois, beaucoup plus de demande n'arrangera rien au nivau séléctif pour les couples homos.

Tu joues sur les mots.
Techniquement, les couples hétéros sont accepté ou rejeté, en fonction de leur statut marital (marié, conjoint, pacs...). Il n'y a rien de systématique dans leur demande, une analyse (alors après, si c'est fondé ou pas de rejeté sur ce critère, je dis rien, mais j'en pense pas moins...).
Les couples homos, eux, de par une impossibilité d'obtenir un contrat de mariage (CIVIL bien entendu, pour les abrutis qui pensent encore que les homos demandent le mariage religieux), on a un rejet systématique de leur candidature.
Du coup, la seule possibilité, comme on l'a dit, c'est de s'afficher comme "parent seul". Je trouve ça trèèèès dommage...

1: ça met le point sur le reel probleme, on a toujours des réticences à laisse un homo adopter (tant qu'il y a trop de demandes), ce qui permet toujours de changer cela avec l'évolution sociale et démografique
     2: ça serait dangereux de cacher le fait que c'est bien l'homosexualité qui est au coeur du probleme, parce que là ça serait clairement de la discrimination,

Pour ton premier point, je suis bien d'accord, ça laisse effectivement une marge de manoeuvre pour une évolution positive, et rien que ce point est franchement encourageant... Même si une quelconque évolution notable reste en attente...

Pour ton second point, je suis moins convaincu... Enfin, ce que je veux dire, ça serait pas dangereux, à la limite, ça serait honnête, et au moins, dans ce cas là, on sait à quoi s'attendre de son état et on est libre d'agir en connaissance de cause. Dans l'état actuel des choses, donc, on a une infime possibilité qu'avec un coup de bol un homosexuel (qui serait en couple mais adopterait en tant que célibataire par exemple) puisse adopter.
Si les choses étaient claires, dans ce cas là, le couple saurait à quoi s'en tenir et se tournerait directement vers d'autres méthodes pour accéder à la paternité, sans se perdre dans les méandres administratives françaises, pour rien. Parce que oui, il y a d'autres solutions, en dehors de la France généralement, mais bon...

FF14: Barde de Ragnarok

Suiin
Suiin
Excellent Genin

  • 316 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Junta:

"Les couples homos, eux, de par une impossibilité d'obtenir un contrat de mariage (CIVIL bien entendu, pour les abrutis qui pensent encore que les homos demandent le mariage religieux), on a un rejet systématique de leur candidature."

Oui parler du mariage religieux est stupide vu que le mariage est une institution étatique, et que notre état est laïque (le mariage par un curé seul ne vaut rien, le mariage par un maire seul est complet).
Mais, je l'avais dis au début, si les homos pouvais se marier, cela emporterait automatiquement le droit à adopter en couple, toujours soumis à séléction bien sûr. Si même mariés ils ne pouvaient pas, je te soutiendrais a fond smile.

Mais là tu n'évoque que la situation de l'adoption auprès de la DDASS; (qui est déjà difficile pour TOUT célibataire).
Mais si on prend la  simple possibilité d'adopter l'enfant de n'importe quel parent en "particulier à particulier" si je puis dire ^^ (oui oui, ce qui me dérange le plus c'est cette idée de patrimonialité dans l'adoption qui est bien plus révoltante que toute discrimination)
ou bien la simple reconnaissance judiciaire de paternité* (c'est classe les asterisques) alors les homos ont autant de facilité qu les heteros, car c'est plus individuel et les juges sont moins chiant.

Donc franchement dire que c'est rarissime alors que pleins d'homos adoptent que ce soit dans le droit ou le hors-droit (qui n'est pas illégal pour autant) c'est gros. Et ça démontre que justement l'Etat n'est pas foncierement contre, sinon il interdirait d'une façon ou d'une autre. Il limite juste par prudence, dieu que j'aime ce pays smile (plus que dieu d'ailleur).

*dans une affaire judiciaire un juge peut etre amené à reconnaitre la qualité de père pour quelqu'un qui ne l'est pas. car en france le père n'est pas necessairement biologique, on estime que celui qui élève et traite un enfant comme le sien peut etre son père, par lien réel et non sanguin, de quoi en faire un téléfilm lol (sous reserve d'une autre autorité parentale).

PS: faut qu j'arrete avec mes parenthèses je suis illisible (c'est une tactique pour embrouiller lol)... oups

Dernière modification par Suiin (30-09-2009 14:39:04)

""que la justice soit forte, que la force soit juste""

Junta
Junta
Administrateur

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Donc franchement dire que c'est rarissime alors que pleins d'homos adoptent que ce soit dans le droit ou le hors-droit (qui n'est pas illégal pour autant) c'est gros. Et ça démontre que justement l'Etat n'est pas foncierement contre, sinon il interdirait d'une façon ou d'une autre. Il limite juste par prudence, dieu que j'aime ce pays smile (plus que dieu d'ailleur).

J'ai pas parlé de "rarissime" il me semble (si c'est le cas, c'est un abus de langage involontaire de ma part, donc mes excuses sont dispos :p).
L'adoption "particulière" (désolé, de particulier à particulier, ça me fait penser à un site de vente en ligne donc j'évite... "vend bébé" XD herm, passons, c'était une blague bien sûr.) est quand même moins "courante" et, comme tu l'as précisé, moins légiférée... dans le sens où c'est souvent laissé à l'appréciation du juge (donc d'un jugement en parti subjectif s'appuyant sur des bases objectives, en les textes de lois). C'est pour ça que pour moi ça reste des cas, non pas anecdotiques, mais "en dehors" du circuit classique, donc moins représentés.

Je parlais bien du système d'adoption via le système mis en place en France, donc par la DDASS. Vais pas me répéter.

Les autres moyens, j'ai peut être pas été assez clair, je suis conscient qu'ils existent, et heureusement. Mais dans l'absolu, le chemin "classique" est clairement bloqués dès l'entrée pour certaines personnes.
Obligés de prendre la porte de derrière, mais bon,  les homos ont l'habitude (QUOI ! Je fais des blagues NAZES si JE veux ! :p)...

FF14: Barde de Ragnarok

fuckwon
fuckwon
Etudiant

  • 64 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Junta a écrit:

Après, que certains requiert un devoir de prudence pour les enfants à adopter, je peux tout à fait le comprendre.
Ce que je ne comprend pas c'est le rejet systématique des couples homos. Je ne vois pas en quoi cela dérangerait d'analyser leur demande de la même manière que les autres, voir en étant peut-être plus "strict" sur certains critères de vie que sur un couple hétéro... Pour le moment, c'est ce refus d'analyse qui me pose un vrai soucis, comme je l'ai déjà dit...

Oui on s'est compris (mais il y a quand même des cas ici présents à enfermer).
Un couple homo n'est pas différent d'un couple hétéro. Un enfant à adopter cherche une famille qui pourra l'adopter. Donc un couple homo devrait juste satisfaire aux mêmes exigences qu'un couple hétéro ; si l'argument est "il/elle/ils/elles est/sont homo/s (je met le singulier puisque l'adoption est possible pour un/e célibataire) alors ils ne peuvent adopter (ce qui est tout de même la traduction de "les homos ne sont pas capables d'élever un enfant")" alors là oui il y a un gros problème.
S'il fallait suivre l'opinion du peuple pour adopter les lois, certains quartiers (au sens large, je parle de villes, de villages, de zones urbaines, ...) appliqueraient la loi du talion, la charia, l'apartheid, ... Or la France est un pays avec ses lois qui s'appliquent à l'ensemble du territoire.

EDIT : J'ajoute que pour l'adoption par un célibataire homo qui aurait réussi à contourner le système (car rappelons le, s'il dit qu'il est homo, ses probabilités d'adopter sont réduites quasi à néant) il resterait un problème lors d'un décès. Je précise (je mets tout au masculin pour aller plus vite) :
- un célibataire hétéro adopte, il se met en couple avec une nana, la nana entame les procédures pour être légalement la mère du gamin, ils l'élèvent, le gars décède, la nana garde le gamin.
- un célibataire homo adopte, il se met en couple avec un mec, ce dernier ne peut pas entamer les procédures pour être légalement le (2nd) père du gamin, ils l'élèvent, le premier gars décède, le gosse retourne à la DDASS.

Dernière modification par fuckwon (30-09-2009 15:24:19)

 

Suiin
Suiin
Excellent Genin

  • 316 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Junta:

"on a une infime possibilité qu'avec un coup de bol un homosexuel (qui serait en couple mais adopterait en tant que célibataire par exemple) puisse adopter."

infime possibilité+coup de bol= rarissime.
Si tes excuses sont toujours dispo^^ j'achete

"L'adoption "particulière" (désolé, de particulier à particulier, ça me fait penser à un site de vente en ligne donc j'évite... "

C'est bien ce que j'évoque quand je parle de patrimonialité, même dans le plus légale, les gens ne finisse plus qu'à pense à "obtenir un enfant". D'ailleur au début tout le monde disaient que "les homos, comme ils sont blablabla, ils ont le droit aussi d'avoir un enfant"; moi j'entendais "les orphelins devraient être à la disposition de tout le monde" (notament parce qu'étant orphelin et malheureu c'est toujours bien de se les echanger comme si la stabilité du cadre de vie n'est pas importante)

"Les autres moyens, j'ai peut être pas été assez clair, je suis conscient qu'ils existent, et heureusement. Mais dans l'absolu, le chemin "classique" est clairement bloqués dès l'entrée pour certaines personnes."

On est d'accord, sauf que tu semble penser que c'est annormal alors que moi je trouve cela parfait (CF: voir mon paragraphe précédent smile )

GROS EDIT

Fuckwon:

"(mais il y a quand même des cas ici présents à enfermer)."

j'te trouve pas aussi inteligent que Junta le dit, tu comprends pas ce qu'on te dit.

"Un couple homo n'est pas différent d'un couple hétéro. Un enfant à adopter cherche une famille qui pourra l'adopter."

1-bien sûr couple homo = couple hetero c'est à se demander pourquoi on a inventé deux mots differents
2-faut avoir peu d'imagination pour croire que tout enfants adoptés n'avait pas déjà des parents légaux, et que leur rêve est de changer de foyer.

"si l'argument est "il/elle/ils/elles est/sont homo/s (je met le singulier puisque l'adoption est possible pour un/e célibataire) alors ils ne peuvent adopter "

Ou ta phrase n'a aucun sens, ou t'es plus fort que moi pour embrouiller.

"S'il fallait suivre l'opinion du peuple pour adopter les lois, certains quartiers (au sens large, je parle de villes, de villages, de zones urbaines, ...) appliqueraient la loi du talion, la charia, l'apartheid,"

Mais justement, 1 quartier c'est pas le peuple.

"J'ajoute que pour l'adoption par un célibataire homo qui aurait réussi à contourner le système (car rappelons le, s'il dit qu'il est homo, ses probabilités d'adopter sont réduites quasi à néant) il resterait un problème lors d'un décès. Je précise (je mets tout au masculin pour aller plus vite)"

Non aucun probleme, c'est justement le genre de recours à l'adoption qui est efficace, comme je l'ai dit, lorsque la personne a déjà eu le role de parnt pour l'enfant, le juge valide rapidement, ne serait-ce que pour éviter à l'Etat de s'en occuper.

Dernière modification par Suiin (30-09-2009 17:44:43)

""que la justice soit forte, que la force soit juste""

Junta
Junta
Administrateur

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

J'ai très peu de temps alors je réagis sur une chose seulement, je repasserais plus tard...

1-bien sûr couple homo = couple hetero c'est à se demander pourquoi on a inventé deux mots differents

Couple = couple. Homo ou hétéro, là c'est de la différenciation sexuel, il n'en reste que la structure du couple, la base, c'est la même: deux personnes qui s'aiment et qui veulent avancer et construire ensemble.
La différenciation homo/hétéro n'implique qu'une différence de sexualité qui n'a rien à voir avec la notion de couple qui, dans l'absolue, est tellement variable d'un couple à l'autre qu'on pourrait même dire que coupe =/= couple.

FF14: Barde de Ragnarok

Suiin
Suiin
Excellent Genin

  • 316 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Junta:
Je penses pas que j'te convaincrais là dessus mais bon...

Pour l'harmonie sociale nous devons traiter avec le même égard toutes personnes.
Mais je pense que c'est un gros racourci, une corruption intellectuelle, de considerer qu'on ne puisse distinguer tel ou tel groupe de personne.

De fait: Un couple homo ne peut fonder une famille ou la perpetuer
Socialement: Tout change, de la gestion de leurs biens en couple à la façon dont ils se presentent aux autres.

Pretendre qu'un couple homo est identique à un couple hétero c'est nier la difficulté inhérente à leur situation ainsi que nier l'histoire,
car qu'on le veuille ou non, ils n'étaient pas acceptés et donc le monde s'est fait sans consideration d'eux. et on ne change pas le monde du jour au lendemain, comme ça nous arrange.

D'ailleur (je ne vois pas pourquoi je ne me servirais pas de mon experience personnel) j'ai jamais vu un homo me dire qu'il était comme tout le monde, et que son couple était on ne peut plus basique (je doute que la question leur soi venu à l'esprit.
J'me suis mis à sa place, le temps de comprendre qu'on est homo, de douter de soi, d'évaluer les consequences et de l'assumer on a djà compris que non on n'est pas comme tout le monde.
Dans l'absolu, ils n'ont même pas besoin d'avoir un couple comme les autres, j'ai vu sur un autre topic (je sais plus lequel) tout le monde prétendre qu'il est "different" comme si c'était une fierté, vas dire à un homo que d'une part on oublie aussitot qu'on l'apprend qu'il est homo, et d'autre part que c'est bien d'être different, les gens qui subissent les differences ont un autre discours^^

PS: mieu vaut continuer à poster non? si tu édites ton message j'aurais à éditer le mien et on s'y retrouvera plus

Dernière modification par Suiin (01-10-2009 15:44:37)

""que la justice soit forte, que la force soit juste""

DevilDog
DevilDog
Bon Chuunin

  • 15 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

jai eu une idé grave mdr ... un couple homo (sex garcon) naurais pas a adopter .. mais a trouver une mere porteuses et puis sa finirais la , et un couple homo (sex femme) naurait ka aller ds une banke de sperme , non ???

 

Lüge
Lüge
Etudiant

  • 898 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

fortiche a écrit:

Moi au niveau mental de l'enfant je suis contre;
Il se sentira isolé par rapport aux autres enfants d'hétéro , et , a la rigueur pour s'il pourra se faire des amis...

Ayant des cheveux longs je suis un peu rejeté mais j'ai des amis qui m'accepte tel quel...je suis donc neutre.

T'es un peu con toi. Tu sais que toi contrairememt à eux, tu peux simplement te couper les cheveux...
Il n'y a rien d'anormal la dedans. Par contre relativement si il a deux pères avec une forte dose de testostérone, le gamin peut se montrer plus agressif. Deux parents mâles ne symbolisent pas deux bons parents. Avoir deux pères qui te crient dessus et te fout des claques... ça peut rendre n'importe quel enfant dépravé et déconnecté de la réalité.

No Pasaran.

Aerials
Aerials
Bon Chuunin

  • 36 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Lüge a écrit:

[...] ça peut rendre n'importe quel enfant dépravé et déconnecté de la réalité.

Tu n'as pas besoin de justifier ton état.

 

Lüge
Lüge
Etudiant

  • 898 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Aerials a écrit:

Lüge a écrit:

[...] ça peut rendre n'importe quel enfant dépravé et déconnecté de la réalité.

Tu n'as pas besoin de justifier ton état.

L'homophobie n'a pas sa place.

La diffamation est punie de 12 000 € d’amende lorsqu’elle est proférée par des discours, cris ou menaces dans des lieux publics, mais aussi lorsqu’elle est diffusée par écrit, dessin ou image. Si le caractère homophobe ou transphobe est retenu, la peine encourue est portée à un an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende. La diffamation privée est punie d’une contravention de 38 €. Si le caractère homophobe ou transphobe est retenu, la peine encourue est portée à 1 500 €.

L'enquêteur est en route, tu es dans de beau drap.

Dernière modification par Lüge (14-01-2020 05:42:33)

No Pasaran.

Aerials
Aerials
Bon Chuunin

  • 36 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Lüge a écrit:

L'homophobie n'a pas ça place.

L'orthographe non plus, visiblement.

 

-sakumo-
-sakumo-
Bon Genin

  • 322 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

Lüge a écrit:

Aerials a écrit:

Lüge a écrit:

[...] ça peut rendre n'importe quel enfant dépravé et déconnecté de la réalité.

Tu n'as pas besoin de justifier ton état.

L'homophobie n'a pas sa place.

La diffamation est punie de 12 000 € d’amende lorsqu’elle est proférée par des discours, cris ou menaces dans des lieux publics, mais aussi lorsqu’elle est diffusée par écrit, dessin ou image. Si le caractère homophobe ou transphobe est retenu, la peine encourue est portée à un an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende. La diffamation privée est punie d’une contravention de 38 €. Si le caractère homophobe ou transphobe est retenu, la peine encourue est portée à 1 500 €.

L'enquêteur est en route, tu es dans de beau drap.

Mais à quel moment tu vois de l'homophobie ou de la diffamation là ?

Si tu lis ça alors t'es con :)

Aerials
Aerials
Bon Chuunin

  • 36 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: Adoption d'un enfant par un couple homosexuel

-sakumo- a écrit:

Mais à quel moment tu vois de l'homophobie ou de la diffamation là ?

C'est parce qu'il trolle.

 

Pied de page des forums