Forums » [Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory:

[Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory  

Lancé par Surakimaro - 4 réponses - Page 1



Surakimaro
Surakimaro
Bon Chuunin

[Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory

Voila je présente l'histoire que je suis en train d'écrire, j'espère que vous apprécierez. J'en profite également pour savoir si quelqu'un serait interessé par le fait de créer un manga a partir de mon histoire...voila voilou, je post les trois premiers chapitres, enjoy ^^ (Je cite Skiro dedans, mais il n'a aucun rapport avec celui de won (car avant que Skiro soit le Skiro que vous connaissez, c'était mon double compte :x)

Ps : Certains passages sont un peu sanglant...^^'





HYPER FACTORY


CHAPITRE 1 

Re-naissance

Il y a de cela des années une terrible guerre éclata sur Hypuria, une petite planète où les gens étaient dotés de certains pouvoirs, ils s'appelaient les Hypurians, peuple complètement anéantis à cause des chiens de guerres du Roi Valice; terrible dictateur d'une planète très grande appelée Triterre, en effet cette planète est en réalité composée de trois planètes la plus petite est Alpha, la seconde de taille moyenne est Delta et la plus grande où se situe le royaume de Valice est nommée Omega. La planète Hypuria fut détruite certes, mais le Roi appris que les Hypurians avaient mis en place une sorte de boîtier qu'on fixe à la ceinture et qui ouvre un vortex vers un autre monde, c'est ainsi que Valice décida de retrouver le fameux boîtier et d'éventuels survivants du carnage...


Triterre, planète Alpha 15 ans après l'absolution des peuples de l'univers, 10h38...

Voilà trois ans que ma mère m'a appris qu'elle m'avait trouvé dans la forêt, quand elle me trouva encore bébé sur un lit de mousse près d'un arbre centenaire légèrement calciné, elle me pris et m'éleva comme son enfant, elle et son mari avait cesser d'espérer d'avoir enfin un enfant...5 ans après m'avoir trouvé mon père adoptif mourra tué par un des lieutenants les plus sanguinaires de Valice, un dénommé Kirnane pour qui seul sa soif de sang compte. Aujourd'hui j'ai 18ans et depuis mon jeune âge j'ai un porte bonheur à la ceinture, une sorte de petite boîte avec un étrange symbole dessus, sachant que cet objet avait sans doute un lien avec mes origines je le gardais toujours avec moi. Je me souviens encore du vacarme que Kirnane a fait dans la région, il disait qu'il cherchait un "Hypurian" afin de le ramener au Roi, il jura de revenir un jour pour terminer le travail. Personnellement je ne savait pas de quoi il voulait parler ni même de ce qu'était un "Hypurian", c'était peut-être une sorte de Gemme au pouvoirs rares, les Gemmes sont des pierres d'une taille équivalente à un poing humain et possédant des pouvoirs magiques plus ou moins faibles. Je me tournais vers le ciel et regardai les deux autres planètes lorsque j'entendis des cris venant de mon village, mon sang ne fit qu'un tour j'étais déjà en train de courir pour retourner au village...

Planète Alpha, 11h00

Après une course effrénée j'arrive enfin au village, depuis environ un kilomètre j'apercevait de la fumée noire, mes yeux se posèrent sur ce qui fut mon village et je réalisais que ce que je craignais le plus venait de se produire, Kirnane le Sanguinaire était la en train de retirer sa longue épée de celle qui m'avait élevé avec tant d'amour, je ne savait pas ce qui se passait mais mes yeux me brûlaient, mes doigts me piquaient et dans un excès de fureur je lança un cri défiant Kirnane.

- Dis moi petit pourquoi tu hurle comme ça? Toi aussi tu veux mourir c'est ça? dit-il en léchant le sang encore chaud sur son épée.
Pour unique réponse je le regardais d'un air menaçant comme si je n'étais plus moi-même, c'est à ce moment précis qu'il vu mes pupilles se déformées pour devenir verticales avec deux cristaux de chaque cotés d'entre elles.
- Alors tu en est un... Je dois te ramener vivant au Roi, dit-il en ricanant
- Je suis le fils de la femme que tu viens de tuer et je vais la venger, dis-je dans un nouvel éclat de colère
- Tu ne sais même pas qui tu es....voilà qui est touchant, rejoins donc nos rangs Hypurian.
- ...Hy....Hypurian?!
- L'ancien peuple le plus puissant de l'Univers, bien que nous ayons détruit leur petite planète apparemment il y a eu des survivants, tu en fait partie, les pupilles que tu as le prouvent, alors veux-tu t'allier a nous?
- Plutôt crever ordure, lui criais-je en dégainant mon épée et en le chargeant.

Kirnane n'eut pas de mal a parer mon coup, j'étais un simple paysan et lui un des guerriers les plus forts de l'univers, il me frappa avec le plat de sa lame au niveau de l'abdomen ce qui me repoussa violemment, ni une ni deux sous la colère je me relève et essaye a nouveau de le frapper avec cette fois-ci la force du désespoir, si je le manquait tout était fini pour moi, dans un grand coup vertical de bas en haut je mettais toute ma force lorsqu'il bloqua mon attaque avec sa propre épée qui brisa la mienne, la lame brisée réussie cependant a le toucher superficiellement de la joue au front, cela lui laisserai une jolie cicatrice. Cette fois il ne fut pas aussi gentil, il me transperça de part en part avec sa lame mon sang dégoulinant le long de son arme, je tombais a ses genoux, tout devenait trouble et je finis par m'évanouir.
Kirnane ronchonnait tout seul et me porta jusqu'au Roi, Valice vu mon état pitoyable et surtout mon porte bonheur, il l'arracha a ma ceinture et l'emmena autre part me croyant mort il envoya Kirnane me jeter sur une planète près de l'ancienne Hypuria, elle s'appelait Platerre.

Planète Platerre, 05h34

Je me sentais ballotter de partout comme si on me traînait sur le sol, j'ouvris un oeil et vu Kirnane qui me tirait par la jambe, je compris que j'avais une chance de survivre et décidais de la prendre, il me jeta du haut d'une colline, je dévalais donc la pente en m'écorchant sur les pierres et autres choses pointues qui traînaient sur cette planète, en bas de la colline je voyais une magnifique forêt, qui stoppa net ma chute lorsque je m'assomma contre un arbre, Kirnane voyant ce petit spectacle se finir il décida de repartir.

Forêt, 16h47

Lorsque je me réveilla d'instinct je m'enfoncis dans la forêt pour ne pas être retrouvé, mais a peine avais-je parcouru quelques centaines de mètres que ma blessure me rappelait ma faiblesse, je m'adossa à un arbre en attendant ma mort certaine puis m'endormis, je me souviens avoir rêvé de 4 personnes osant défier le Roi, deux hommes et deux femmes, tous avaient approximativement le même âge, les femmes étaient totalement différentes, l'une au cheveux noirs comme du bois calciné, l'autre avait les cheveux blanc comme la lueur des étoiles, ceci dit les 4 personnes avaient toutes un point commun, leurs yeux étaient comme les miens, je ne savais pas encore ce que cela signifiait mais j'allais vite le découvrir...









CHAPITRE 2

Première Rencontre et Nouvelle Chance


Le lendemain, 13h47

J'ouvris lentement les yeux, je croyais être mort mais une bassine d'eau froide me fit retrouver mes idées, en face de moi une fille aux cheveux de la couleur de la lueur des étoiles, des yeux verts magnifiques avec des pupilles tout a fait normales, un joli sourire de me voir réveillé au coin des lèvres, nous somme restés longtemps a nous observer ni l'un ni l'autre ne sachant que dire dans telle situation, combattant une petite timidité je me lançait...

-...Bon...Bonjour....
- Tu as dormis longtemps dis-moi, me dit-elle avec un petit rire
- Je ne sais pas la dernière chose dont je me souviens c'est m'être adosser a un arbre et d'avoir fait un rêve...
- Je t'ai trouvé contre un arbre et je t'ai ramené chez moi, c'est petit mais bon....
- C'est toujours mieux qu'un arbre, lui dis-je pour détendre l'atmosphère
- Ahahaha tu as bien raison, dis moi... Je ne sais pas ton nom... Et vu que tu es le premier garçon a venir chez moi...
- ....Je m'appelle Skiro je viens de la planète Alpha... Et toi?
- Moi c'est Luna! Enchantée !
- De même, mais comment une fille comme toi peut elle vivre dans un endroit pareil?!
- Je.... Je ne me rappelle de rien.... Tout ce dont je me souviens c'est d'avoir vécu ici depuis mon enfance... Et toi ?
- Et moi quoi?
- Que fais-tu ici?

Je lui racontait donc tout ce que j'avais vécu, de mes parents adoptifs à Kirnane ainsi que pour le boîtier, je gardais mes véritables origines pour moi, de peur de l'effrayer. Elle écoutait tout attentivement et c'est à ce moment là que je les vis... Ses pupilles...

- Ça me mets vraiment en colère de savoir qu'on peut être aussi cruel! dit-elle en tapant le poing sur la table

Je compris vite que ce qui transformait nos pupilles était la colère, elle vit que je la dévisageais et me posa une simple question

- Pourquoi me regardes-tu comme ça?
- Je regarde tes pupilles... Elles ont changées...
- Ah? Ça? Quand je suis en colère elles changent, je les trouves belles comme ça, mais je sais pas pourquoi elles se transforment ainsi...
- Dis moi le mot "Hypurian" ne te dis rien Luna?
- Euh non pas que je saches pourquoi?

J'expliquais donc les parties cachées de mon histoire en passant par mes origines et tout ce que je savais de mon peuple à savoir quasiment rien...
Quand j'eu fini elle fut très euphorique comme une gamine a qui on aurait offert une nouvelle poupée, j'espérais ne pas être cette "poupée"...


Chez Luna, 23h34

Encore une journée de passée... Je savais que ce rêve que j'avais fait serait sans doute bientôt la réalité, dans ce contexte il fallait que je m'entraîne mais ne sachant comment faire sans mon épée je sortit prendre un peu l'air, Luna dormait a point fermé dans son lit, et elle disait que j'avais un sommeil de plomb... Je suis donc partit pour la forêt, durant ma semi conscience j'avais entendu le Roi et Kirnane parler de "pouvoirs" à mon avis tout était lié à nos pupilles, il fallait donc que je saches les utilisées quand bon me semble, chose qui n'était pas du tout évidente. J'essayais donc de me souvenir de tout ce qui était douloureux afin de faire naître ma colère, le simple fait de revoir Kirnane tuer ma mère fut émerger mes pupilles. Il fallait que je réussisse à utiliser mes pupilles sans perdre mon sang froid sinon je savais que je ferais des erreurs qui pourraient cette fois s'avérées fatales... Dans cette optique je me calmais tout en essayant de garder mes pupilles, chose que je ne réussi pas tout de suite...

Quelques jours plus tard, 02h46

J'arrivais désormais a garder mes pupilles même en étant parfaitement calme, je décidais donc de les gardées comme ça, elles devinrent mes pupilles "normales", heureux d'avoir maîtrisé mes yeux je décidais de rentrer lorsque des cris se firent entendre non loin de là, j'allais voir et quelle fut ma surprise en voyant Luna, qui avait du me suivre, aux prises avec des bandits, ils étaient une dizaine, et avaient tous une arme, du simple couteau au sabre en passant par un arc et une arbalète, je les regardais en essayant de trouver une stratégie quand soudain j'eu une idée assez risquée, mes pupilles seraient un atout et leur "pouvoirs" aussi, je décidais d'approcher sans bruit. Trois des hommes tenaient fermement Luna et l'un d'entre eu plus grand et plus musclé, sûrement leur chef leur dit de la déshabiller, c'en était trop j'intervenais donc...

- T'es qui microbe?
- Celui qui va tous vous tuer...

Un des bandits vu mes yeux et recula comme s'il avait peur

- Chef... un... Hypurian!!
- Il est seul et nous sommes dix, que peut-il faire, de plus il est désarmé alors que nous non...

Ce salaud avait raison comment aurais-je pu en venir à bout... n'écoutant que mon courage, ou ma folie, j'avançais vers eux lorsqu'une flèche se planta dans ma cuisse m'arrêtant sous la douleur. J'arracha la flèche qui me faisais souffrir et avançais a nouveau lorsque cette fois-ci une flèche arrivait droit dans ma tête prête à me tuer net, c'est a ce moment qu'une lumière jailli de mon front ou un étrange symbole était apparut, cette lumière dévia la flèche qui se planta dans un arbre puis commença a former une épée dont le métal m'était inconnu, et l'étrange symbole de mon front était également sur la paume de ma nouvelle arme. Le combat tournait peut-être a mon avantage, je saisi l'épée et chargea les bandits, durant ce laps de temps ma colère l'emportait a nouveau et mes coups étaient plus rapides et plus précis, je trancha les bras d'un bandits qui croyait encore les possédés et qui essaya de lever son épée en vain, il tomba évanoui a terre, je lui asséna le coup de grâce en plein coeur, je vis les autres bandits s'enfuir car celui que je venais de terrasser était en réalité leur chef, je me lançais a leur poursuite lorsqu'une voix familière me dit que je ne serais pas mieux que Kirnane en les pourchassant et les tuant... Je m'arrêtais donc, ma frénésie sanguinaire calmée mon arme disparaissa comme elle était apparue, j'allais voir Luna qui était assez tétanisée, a cause des bandits ou de moi, je ne le savais pas, mais elle n'avait rien c'est ce qui comptait. Je l'ai prise dans mes bras et ramenée chez elle ou je l'ai déposée sur le lit, où elle finit par s'endormir, quand a moi je faisais les cent pas devant la porte de la maison au cas où les bandits reviendraient. Durant cette marche je me suis posé des questions à propos de cette fameuse épée et de mes capacités d'Hypurian, je m'arrêtais de marcher et je me suis assis par terre regardant les étoiles. Dans ce ciel on ne pouvait pas voir Alpha, de toute façon je n'y avait plus rien, mes parents adoptifs y étaient morts avec mes amis et le reste des villageois... Après quelques instants je remarquais que Luna me regardais avec un léger sourire, sans doute pour me remercier, mais je n'y portais pas beaucoup d'importance, tout ce qui comptais pour moi était de la sauver, rien de plus...

- Skiro..merci pour dans la forêt..., me dit-elle en rougissant un peu
- C'est rien t'en fais pas..
- Dis cette épée qui est apparue...

Je lui expliquais que d'après moi c'était le fruit d'un pouvoir Hypurian, selon moi ce pouvoir s'est activé car j'étais en danger de mort, mais je me posais quand même deux questions, la première serais-je à nouveau capable d'utiliser cette arme et la seconde, si les bandits ont avertis les autorités royales... Je regardais Luna et lui sourit

- Luna on doit partir d'ici, si les bandits ont parlé de nous alors nous sommes en danger par ma faute...
- Je sais où avoir un vaisseau mais il y a deux gardes jour et nuit...

Luna acceptait donc de me suivre et me montra ou était le fameux vaisseau, en effet il y avait bel et bien deux gardes, une vraie galère car même si nous étions deux nous aussi Luna n'avais pas encore assez de force... C’est alors que me vint une idée, Luna portait toujours ses vêtements déchirés et accepta le plan en disant qu'il marcherait a coup sur, c'est ainsi qu'elle fit semblant d'aller mal en passant devant les gardes et se laissa tomber, ce qui eu l'effet escompter, les hommes allèrent voir si elle allait mal et j'en profitais pour me faufiler derrière eux et les assommer d'un grand coup de bâton trouvé non loin de là. A bord du vaisseau il y avait des vivres pour à peu près deux semaines de voyage pour trois personnes, il devait appartenir a une des famille habitant sur Omega, je connaissais bien ce modèle de vaisseau, quand j'étais jeune on m'avait offert un livre sur les vaisseaux ainsi que sur les façons de piloter, je me mis donc au poste de pilotage et nous partîmes de cette planète, sans doute à la recherche des personnes de mon rêve, avec de la chance elles existent comme Luna et dans ce cas ce serait pour tous les peuples de l'Univers une nouvelle chance...





CHAPITRE 3

Le Voyage Commence!



Nous sortions de l'atmosphère de la planète décharge, Luna était au bord d'un hublot et regardait s'éloigner peu à peu sa planète. Je mettais cap vers une planète relativement marchande et touristique qui s'appelait Jadd, peut-être aurions-nous trouvé là-bas des informations sur les Hypurians et sur la prise de pouvoir de Valice... Luna revenue s'asseoir à côté de moi et me demanda si le voyage jusqu'à Jadd serait long, je lui ai répondu qu'à cette vitesse il nous faudrait une semaine, elle pris congé et me fit un petit sourire en sortant de la cabine. Cela faisait cinq heures que je pilotais, je décidais donc de mettre le pilote automatique et d'aller visiter ce vaisseau. Lorsque je sortit du cockpit, j'entendis la voix mécanique du moniteur central disant que le pilote automatique était actif, je pris un appareil qui semblait être une sorte d'écran et j'appuya sur le bouton, l'appareil se mit en fonction, il s'agissait d'une carte interactive du vaisseau, encore des riches comme toujours... Le vaisseau était en réalité très grand et était fait pour une dizaine de personne tout au plus. Je lisais sur le moniteur le nom des pièces, cockpit, infirmerie, salle de séjour, cuisines, toilettes, chambres, salle de bains, salle d'entraînement, cale. Je poussa sur le bouton "salle d'entraînement" et me dirigea vers la pièce. La porte était fermée mais le voyant était vert ce qui signifiait qu'elle était déverrouillée, j'entrais dans la salle et je vis Luna qui s'entraînait avec ce qui me semblait être une sorte d'Arc assez vieux, une vraie relique du passé. Luna me remarqua tout de suite et arrêta pour venir me parler

- Skiro tu pilote pas?
- Pilote automatique m'zelle... Et toi tu fais quoi?
- Oh rien je m'entraînais un peu avec ce vieux bout de bois avec une corde, me dit-elle d'un petit rire
- Tu sais Luna pour dans la forêt... Je voulais te demander pardon si je t'ai fais peur
- C'est rien par contre viens avec moi!

Sans que j'ai eu le temps de répondre elle me tira par le bras en direction d'une autre salle. Elle la déverrouilla et entra toujours en me traînant comme un enfant. Lorsque je vis les instruments et divers flacons présents dans la pièce je compris que nous étions à l'Infirmerie. Elle me fis m'asseoir sur le lit et déchira légèrement mes vêtements au niveau de la cuisse gauche. J'étais tellement préoccupé par toute cette histoire que j'en avais oublié ma blessure due à une des flèches des bandits. Elle me désinfecta la plaie puis me fis un bandage.

- Il te manque que l'uniforme Luna..

Un rire commun retenti dans tout le vaisseau. Cela faisait presque une semaine que nous nous étions rencontrés et je me sentais déjà proche d'elle comme si nous nous avions toujours connus, ce qui de toute évidence était également son cas. Après ça, nous sommes partis dans les chambres pour nous reposer.

Jour 2, 12h56

Encore 6 jours et nous arriverons a Jadd, je finissais de manger et m'empressais de rejoindre la salle entraînement Je rentrais a nouveau dans cette salle que j'appréciait à sa juste valeur, l'équipement technologique de pointe permettais par le biais du virtuel d'être en situation de combat réel. Je me saisis donc d'une épée et mis en marche le programme, je voulais que ce soit le plus dur possible, j'ai donc réglé la salle de façon a ce que durant entraînement je ressente de vraies douleurs. entraînement commençait, la salle se verrouilla, je n'avais plus le choix, les douleurs étant réelles pour mon cerveau je risquais de mourir si j'étais trop faible. Devant moi apparurent trois silhouettes qui se dessinèrent en soldats de la garde royale, je comprenais que ce vaisseau n'était peut-être pas qu'à des riches stupides du Royaume. Les soldats possédaient des armes différentes : Arc, Épée, Chaîne hérissée... On se regardais, sans savoir qui attaquerai en premier, ils avaient l'avantage du nombre et je risquais d'y laisser ma peau mais je pouvais également hurler le mot "Coupure" afin que entraînement se termine, pour le moment je ne pensais pas à ça; L'homme a l'arc décocha une flèche a une telle vitesse que je n'eu pas le temps de l'esquiver, elle finit sa course dans mon bras gauche, encore une chance que je sois droitier, je chargea l'homme tant qu'il sortait une autre flèche et lorsque je pensais pouvoir le toucher une chaîne s'entoura autour de mon épée ce qui me stoppa net. Le soldat a la chaîne tira un coup sec et mon épée finit sa course loin derrière eux, seul contre trois et désarmé... Je ne savais plus quoi faire c'est alors que je repensa a l'épisode de la forêt et de ma mystérieuse arme, mais si je n'arrivais pas a la faire réapparaître c'était la mort assurée... L'épéiste me chargea, d'un réflexe je fis un bond en arrière et vu que le long de sa lame il y avait du sang. Ma joue semblait en feu, je la toucha du doigt et le vis plein de sang. Tout ceci allait mal finir pour moi je décidais donc de tout arrêter pour aller me soigner je cria donc "Coupure"... A mon grand désespoir rien ne se passa, j'hurlais de plus belle mais rien à faire, à croire que le sort s'acharnait sur moi. Je regardais ma mort en face lorsqu'une nouvelle fois la "voix familière" retentie en criant un mot dont je n'ai rien entendu à cause des bruits des soldats. Tout fini par s'éteindre et je me dirigea vers l'infirmerie, ce qui me semblait bizarre était que personne n'était sur le vaisseau sauf Luna et moi, et que cette voix n'appartenait pas a Luna...

Jour 5, 18h48

Je sors de la salle entraînement où j'ai baissé le niveau et où je me suis spécialisé a l'épée. Luna est dans sa chambre je passe devant en regardant la porte et en me demandant si j'allais aller lui parler. Depuis mon incident dans mon entraînement, elle est restée cloîtrée dans sa chambre après m'avoir dit que si je disparaissais comme ça tout ça n'aura servit a rien.. Je regardais la porte qui s'ouvrit dévoilant Luna dans une serviette prête a partir prendre sa douche. Je repris mon chemin en faisant semblant de rien malgré mon petit rougissement. Je suis allé dans ma chambre et j'ai regardé par le hublot, des étoiles a perte de vue, après ce petit aperçu des alentours je me suis couché sur mon lit.

Jour 6, 04h35

J'arrive pas a dormir je sais pas ce que j'ai.. Je pense à Luna et à tout mes espoirs, mais si je me trompais? Si mon rêve et ma rencontre avec Luna n'étaient que coïncidences? Je sortis de ma chambre pour aller prendre une douche froide, quand je suis sortis de la salle de bain j'ai été dans le cockpit et vu qu'il ne restait que 22 heures avant notre arrivée sur Jadd. Je savais qu'il y avait peu de chance que si nous avions des poursuivants ils viennent nous cherchés sur cette planète peu hospitalière si on a rien a y faire.. Tout en retournant à ma chambre j'entendis de nouveau la "voix familière" elle me dit d'aller dans la salle entraînement, cela peut paraître fou mais je fis ce qu'elle me demanda et y alla. A peine entré dans la salle la porte se verrouilla et la pièce fut plongée dans le noir

- Qu'est-ce que ça veut dire et qui es-tu?
- La question que tu devrais te poser c'est qui es-tu.
- Pourquoi sommes nous dans le noir?
- La question que tu devrais te poser c'est que fais-tu ici?
- J'en ai marre de tes questions!

A ma dernière réponse la lumière revint et la porte se déverrouilla, si ça se trouve tout ceci était faux et je l'avais inventé a cause de mon entraînement et le manque de sommeil sans doute. En retournant a ma chambre je vis que celle de Luna était ouverte, je l'y appela mais personne ne répondit. Je rentrais dans ma chambre et vit Luna assise sur mon lit me fixant avec les larmes aux yeux

- Tu veux mourir c'est ça Skiro? t'entraîner en pleine nuit tu es inconscient, me dit-elle d'une voix fébrile
- C'est pas ce que tu crois Luna.. Je ne m'entraînais pas.. Enfin c'est compliqué..
- Tu me fais pas suffisamment confiance pour me raconter ?

Devant une telle réaction je m'ordonna et lui expliqua tout sur la fameuse voix et sur mes doutes. Je me suis assis a coté d'elle et la prit dans mes bras pour la réconforter, elle pleurait légèrement et je savais qu'elle se faisait du soucis pour moi. Pour la première fois depuis longtemps je dormis bien, en réalité a cause de nos émotions et de la fatigue accumulée nous nous sommes endormis dans les bras l'un de l'autre..

Jour 6, 15h00

Un énorme vacarme nous réveille, la voix mécanique du pilote automatique nous signale notre arrivée sur Jadd, je regardais Luna une dernière fois et alla dans le cockpit pour débrancher le mécanisme. Luna arriva peu de temps après moi et s'installa sur le siège du co-pilote. Nous sommes entrés dans l'atmosphère de Jadd et nous nous sommes posés à environ deux kilomètres de la ville principale à savoir Ronoappora.

Dernière modification par Surakimaro (14-02-2009 22:44:37)

© CoKorporation

mura
mura
Bon Chuunin

  • 563 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: [Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory

comme je te l'avait dit sur msn c'est super ton roman ^^ mais tu devrais mettre aussi tes poème wink
t'aurais peu être due mettre moins de texte tu vas décourager les pauvre lol
enfin bref continue comme ca ^^

Tell us why, given Life, we are meant to die, helpless in our cries?

belgarion
belgarion
Modérateur

  • 585 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: [Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory

J'étais parti au départ pour commenter chapitre par chapitre ; mais pour éviter de me répéter, je vais plutôt faire une synthèse.
Je te préviens que c'est une critique pour que tu puisses t'améliorer, pas un encensement pour que tu stagnes à un certain niveau (faible, il est vrai).


La ponctuation : Tu écris des phrases trop longues, rendues encore plus confuse par le manque de ponctuation, comme des virgules, des points virgules, ou des points. Donc un manque évident de ponctuation, mai aussi à coté, une mauvaise utilisation de la ponctuation. (Tu n’as qu’à prononcer tes phrases à haute voix, et tu verras à peu près comment la ponctuer à l’écrit.)
Il faut aussi que tu n’oublies pas qu’une phrase se termine par un point.


La syntaxe : Il y a trop de répétitions, pense à varier les mots en utilisant des synonymes.
Tu utilises parfois des mots qui n’ont pas leur place, confondant surement deux mots parce qu’ils se ressemblent plus ou moins. Ce qui rend évidemment la phrase confuse.
Tu balances parfois des phrases qui ne « servent à rien », ou du moins qui sont soit mal menées, soit bateau, banales.


L’orthographe : Il faut absolument que tu te relises, pour corriger toutes les fautes qui se sont glissées dans ton texte. Car un coup c’est bon, et le coup suivant c’est mauvais.
On écrit généralement les nombres en lettres, sauf pour les dates, un peu les heures, et les nombres qui ont une réelle importance dans l’histoire (donc pas l’âge du héros).


La grammaire : Tu réinventes les conjugaisons de certains verbes ; ou tu conjugues de nouveaux verbes qui ne sont pas encore répertoriés… Au choix lol
Donc quand tu n’es pas sur, vérifie dans un dico ou sur internet.
Tu te trompes aussi de temps parfois, ce qui rend la phrase bancale.


L’histoire : Est assez sympathique, mais parfois, tu ne développes pas assez des passages qui pourraient être intéressants. Il faut savoir amener certaines définitions (comme les germes) de manière plus habile, et ne pas seulement se contenter de les jeter dans une phrase, sans cohérence avec le reste.
J’ai aussi l’impression que les personnages ne sont pas réellement creusés, surtout mis en relief de manière
superficielle par une description matérielle, physique.


S’il s’agit d’un roman que tu souhaites écrire, le début n’est pas conventionnel.
La disposition des paragraphes n’est pas conventionnelle XD. Il faut savoir revenir de temps en temps à la ligne, sauter des lignes lorsqu’il y a un changement spatial ou/et temporel,…
Le saut de ligne entre la narration et les dialogues n’est pas obligatoire.


En espérant que cela te soit utile, bonne continuation, tu vas t'améliorer !
Et au plaisir de t’aider une nouvelle fois smile

"Kentoc'h mervel eget bezañ saotret" WaS

ritou64
ritou64
Chuunin

  • 96 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: [Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory

moi je trouve ca bien tout de meme donc j'espere que qui sait un jour il serat commercialiser et vendu partout ^^bon apres tout n'est pas parfait c'est sur notamment au niveau des phrases qui quelquefois sont trop longue donc faudrait mettre plus de ponctuations et les raccourcir un peu sinon c'est bien ^^

Ebi !

Nonoru-SDBT
Nonoru-SDBT
Bon Genin

Re: [Recueil] de Surakimaro : Hyper Factory

Argh un texte à la premiere personne,j'en avais plus vu depuis un moment et comment dire,j'ai horreur de ça...(Pas ton histoire seulement le style)

Bon sinon le texte est un peu brouillon,y'a des phrases à revoir(ortho et formulation).Bon je vais pas reprendre point par point vu que Belgarion a quasiment deja tout dit, mais je ne saurais trop te recommander d'aérer ton texte.

Parce que perso' je vois un texte à la premiere personne dejà j'ai du mal.Ensuite faut avoir le courage de lire des blocs sans ponctuation... La ponctuation c'est ce qui permet au personnage (ainsi qu'au narrateur) de s'exprimer. Fais vivre ton texte,mets nous de la ponctuation.

Fais attention à l'orthographe aussi et ta conjugaison sur certaines phrases.A ta place je reprendrais mon texte en prenant note de ce qui a été dit.Ensuite tu repostes.

Sinon l'histoire à l'air interessante et je t'encourage à t'ameliorer.(Les vrais auteurs n'abandonnent pas à la premiere difficulté)

[b]EDIT pour Ritou64: Dire que c'est trop trop bien c'est pas ce qui va l'aider à s'ameliorer.D'autant plus que son texte n'est pas parfait.[/b]

Dernière modification par Nonoru-SDBT (18-02-2009 02:40:32)

Heat my bowls

Pied de page des forums