Forums » La tribune de Mun Su:

La tribune de Mun Su  

Lancé par Mun Su - 14 réponses - Page 1



Mun Su
Mun Su
Etudiant

  • 244 Messages | Galerie | Recueil | Offline

La tribune de Mun Su

Petit édito (à lire s'il vous plait) :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Bonjour à tous,

Aujourd'hui, j'ai décidé de mener à bien un projet que je laisse en plan depuis de trop longs mois ; j'ai décidé de permettre au plus grand nombre de découvrir l'animation japonaise ou la manga en s'écartant un peu des carcans habituels. Ce projet demandera un nombre conséquent d'articles et pas mal d'heures de réalisation, mais je vais l'introduire en vous expliquant ce qui me pousse aujourd'hui à entreprendre cette démarche.

Au cours des dernières années, j'ai eu la chance de voir et de parler à une grande partie de ce que je nommerais la communauté française de fans de japanimation. Au cours de mes conversations et observations, j'ai pu rencontrer des gens géniaux, des connaisseurs, des passionnés, des curieux et des personnes engagées.
Malheureusement, ces gens-là ne représentent qu'une infime partie de cette communauté dont le membre moyen ressemble plutôt à cela :

Marc, 15 ans, venant de découvrir les mangas à travers les shonen les plus célèbre et se revendiquant déjà otaku. Bien qu'il n'ai jamais rien lu d'autre que Naruto, Bleach, One Piece, Fairy Tail et Dragon Ball, il se sent capable de pouvoir tenir la conversation avec n'importe quel autre otaku pour la simple raison qu'il a déjà lu les meilleurs mangas du monde.

Vous vous y reconnaissez ? Vous reconnaissez des amis à vous ? Rien de plus normal.

Depuis son exposition médiatique considérable vers 2006, le manga est passé de sombre passion pour des idiots ne reconnaissant pas la qualité de la bande dessinée franco-belge à un véritable phénomène de mode et d'intégration sociale. Aujourd'hui, si un jeune s'attarde dans les rayons manga, c'est pour y lire One Piece, puisque tous ses amis ne parlent que de ça.
Si je ne peux qu'applaudir la portée humaine qu'a désormais le manga et qui permet aux fans des premières heures d'assumer désormais sans honte leur passion, c'est malheureusement l'attitude du petit jeune qui m'agace.

En effet, lorsque celui-ci aura fini One Piece et apprécié ses qualités, voire l'avoir hissé au rang de Bible des temps modernes (porté par la passion de ses amis), il ne cherchera pour autant pas à essayer de plonger un peu plus dans l'univers du manga, tout content qu'il est d'en avoir trouvé la perle absolue.

En bref, les mangas sont devenues une gigantesque base de données dans laquelle on va se contenter de lire seulement celui que tout le monde nous conseille. Il en est par ailleurs de même pour l'animation japonaise. La curiosité n'a plus sa place en France, chacun cherchant avant tout à briller en connaissant la même chose que les autres. Pour des raisons similaires, certains mangas se démarquent sans que chacun ne cherche à savoir pourquoi, c'en est désespérant.

Je me permets de prendre un exemple simple : Steins;Gate.
La raison pour laquelle cet anime a connu un effet de hype a été parce que de nombreux mangaphiles l'ont reconnu comme excessivement original. Et je dois bien admettre qu'il l'était véritablement... durant 10 épisodes. Le souci, c'est que le fan moyen français ne connaît absolument pas le reste du panel et a naturellement retenu de Steins;Gate la seconde partie, celle qui essaie maladroitement de mettre un scénario et qui s'enlise dans les clichés et dans le déjà-vu. Mais c'est ça qui lui a plu, soit.
Mais par pitié, dans ce cas, qu'il ne reprenne pas l'argument "C'est bourré d'originalité et ça a un parti pris excessivement courageux" qui correspond à la première partie...


Bref, pour conclure ma critique, je dirais qu'actuellement, les pseudo-fans d'animation sont :
    - des idiots qui se croient intégrés à une communauté sans même en connaître les animes cultes
    - des idiots qui dénigrent immédiatement tout ce qu'ils ne connaissent pas sous prétexte qu'ils ont lu One Piece et que les chiffres prouvent que c'est le meilleur manga du monde
    - des idiots qui n'ont pas la moindre curiosité et qui refusent de se lancer dans un manga s'ils ne respectent pas des codes très précis, basés sur ce qu'ils ont déjà vu
    - des idiots qui ne voient dans le manga qu'un moyen de divertissement sans aucun fond
    - des idiots qui ne m'écouteront certainement pas


Mais toi qui a lu ma critique jusqu'ici, tu n'es pas dans leur cas ou tu as envie de changer. Félicitations !
Je t'encourage alors à lire la seconde partie de cet article, destinée à essayer de faire découvrir un anime ou un manga méconnu qui a tout de même une communauté de fans parmi les plus intéressante, et ce de par les thèmes qu'il aborde.


Et aujourd'hui pour ouvrir cette rubrique, j'ai choisi d'y présenter deux animes qui serviront de test afin que vous puissiez non seulement découvrir mes goûts mais également vous initier à des mangas différents de la norme habituelle. Heureusement, je m'attarderais sur deux animes relativement connus, afin que vous ne soyez pas trop déstabilisés smile. Les deux sont en cours de parution, mais l'un est saisonnier (13 ou 26 épisodes) tandis que l'autre est tiré d'un manga et continue donc un peu plus longtemps.

Commençons donc par le premier : Samurai Flamenco

LA bombe de cette saison ! Vu le pitch, j'avais déjà prévu de regarder cet anime, mais je n'aurais jamais pu me douter qu'il allait être aussi bon, ni aussi poussé. Le scénario, donc :

Masayoshi est un tout nouveau mannequin et a donc une image de marque à conserver auprès de son public féminin. Le souci, c'est que lui est un fan inconditionnel des Sentai et Tokusatsu (Kamen Rider ou Power Rangers par exemple) et veut aider la Justice ! Pour cela, la nuit, il enfile son costume de super-héros et vole au secours des habitants !
Le souci, c'est que contrairement aux séries qu'il regarde, notre héros n'a aucun pouvoir magique et qu'un mec bizarre qui se trimbale en costume, ça fait plus flipper que fantasmer.

Si certains le comparent à Kick Ass, Samurai Flamenco, c'est avant tout un vecteur de réflexion. Que ce soit sur l'importance de respecter les lois, sur les moyens de faire justice, sur les symboles et le besoin d'y mettre un visage ou sur les masques que l'on peut tous porter, c'est l'occasion de questionner ce qui a fini par nous sembler normal à travers l'oeil d'un justicier naïf et d'un policier rompu.
Par ailleurs, les créateurs ont réussi à faire de cet anime une petite perle d'humour et de moments épiques en reprenant des événements que nous serions à même de voir au quotidien.
Pour tous ceux qui n'ont pas perdu leur âme d'enfant, foncez donc le regarder et faites sortir ce héros méconnu de l'anonymat :

http://www.gogoanime.com/category/samurai-flamenco


Quant au second, il s'agit de Uchuu Kyoudai - Space Brothers

Je me permets de vous remettre la petite accroche que j'avais écrite pour inciter certains membres de mon club à le regarder.

Devenir astronaute à 31 ans ? Rien d’impossible si on a un peu de cervelle, une bonne préparation et beaucoup de chance.
Après avoir démontré son génie en terme d’humour et d’émotion, Uchuu Kyoudai s’aventure sur des terrains philosophiques et des problèmes de société. Et une fois de plus, ça touche au but. Cette œuvre très intelligente arrive à trouver le juste équilibre entre des personnages excessivement bien construits et leurs réactions tout en retenue et pourtant si expressives. Un must-have absolu !

Que rajouter de plus si ce n'est que c'est justement cet anime qui m'a permis de convertir de jeunes idiots en véritables fans curieux ? Uchuu Kyoudai jongle avec les codes de l'animation mais fait passer le fond avant la forme et Dieu que c'est plaisant pour une fois.
Idéale pour changer d'opinion sur l'animation japonaise et y initier les adultes, ruez-vous vite dessus wink

http://www.gogoanime.com/category/uchuu-kyoudai


Pour clore ce premier article, je me permettrais de citer George Sand : "Je voudrais mourir par curiosité". Vous savez maintenant comment vivre wink


Merci à vous d'avoir lu mon coup de gueule et vos recommandations. Je ne doute pas que nombre d'entre vous auront envie de faire eux aussi découvrir certains de leurs coups de coeur, mais autant que possible, j'apprécierais qu'ils m'envoient d'abord leur petit texte par MP.
De manière très prétentieuse, je suis certain de ce que je conseille mais pas de vous. Sur une tribune qui se veut un tantinet sérieuse et éducative, je ne souhaite pas recommander tout et n'importe quoi.
Donc si vous voulez que je parle de tel ou tel manga, j'en serais ravi et vous pouvez même m'envoyer un petit texte pour donner votre opinion, mais merci de laisser ce topic pour des remarques plus que pour des interruptions.
Merci d'avance.

Until next water time.

PS : Je me rends bien compte que c'est mal écrit et je retravaillerais le style ce soir en rentrant du boulot.

Quia ventum seminabunt et turbinem metent.

Light body
Light body
Bon Genin

  • 4294 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Ce qui m'étonne le plus,c'est que les deux mangas que tu as cité ont tous un genre Shonen(autrement dit la majorité des thèmes abordés intéresseront les garçons,mais les filles peuvent regarder malgré tout).

Ce qui en mon sens décrédibilise ta phrase:“je vois que des gens qui parlent de One piece en pensant avoir tout lu“,alors que toi même tu cibles un public masculin en majeur partie par tes exemples...

Si tu avais au moins cité un shojo ou un truc pour fille ou un manga qui allie Shonen/Shojo,je n'aurais rien dit! Mais là,je tiens à te le faire remarquer que tes deux exemples touchent  ou intéresseraient plus les garçons!


Fin bref,à mon tour:Je vais présenter deux mangas actuellement sous les feux des projecteurs:
-Beyond the boundery:un très bon manga. Je viens de commencer tout juste l'anime. C'est un manga qui réussit à utiliser l'humour pervers sans aller dans la vulgarité.

-Coppelion:un bon manga. Et surtout ça allie Shonen et Shojo(autrement dit les filles comme les garçons y trouvent leur compte).

 

chimeishou
chimeishou
Genin

  • 44 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

J'ai envie de te signaler au détour d'un Hors Sujet que le problème du manga est exactement le même que tous les arts populaires.

- L'écriture : La majorité des gens n'en lisent que les best-sellers. L'immense majorité reste dans l'oubli.
- La musique : on nous rabâche toujours les mêmes merdes, tellement qu'elles en deviennent presque la seule du moment parfois pour certaines personnes influençables.
- Les films : n'en parlons même pas, je préfère pirater l'industrie cinématographique, rien à foutre d'enrichir les riches.. 

Je pense qu'on peut se permettre de faire un parallèle avec l'intelligence (qui va de pair avec la curiosité) qui pousse à aller plus loin et approfondir. Les gens dotées d'une intelligence normale se contente de ce qu'on leur donne (je pourrais aller plus loin dans mon raisonnement mais je vais m'abstenir de le faire, j'vais me contenter de ça :) ils sont comme des porcs dont on remplit l'auge de la culture qui leur ait permise d'acquérir.

Je ne suis malheureusement pas une fanatique de la japanimation alors je ne peux poser ma pierre à l'édifice. Il me faudrait du temps pour regarder tous ces mangas. Je trouve déjà que j'en ai trop peu. Mais j'vais m'y pencher. Par curiosité. :p

Fataliste, misanthrope, mégalo-anarcHiste

Mun Su
Mun Su
Etudiant

  • 244 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Light body a écrit:

Ce qui m'étonne le plus,c'est que les deux mangas que tu as cité ont tous un genre Shonen(autrement dit la majorité des thèmes abordés intéresseront les garçons,mais les filles peuvent regarder malgré tout).

Ce qui en mon sens décrédibilise ta phrase:“je vois que des gens qui parlent de One piece en pensant avoir tout lu“,alors que toi même tu cibles un public masculin en majeur partie par tes exemples...

Si tu avais au moins cité un shojo ou un truc pour fille ou un manga qui allie Shonen/Shojo,je n'aurais rien dit! Mais là,je tiens à te le faire remarquer que tes deux exemples touchent  ou intéresseraient plus les garçons!


Fin bref,à mon tour:Je vais présenter deux mangas actuellement sous les feux des projecteurs:
-Beyond the boundery:un très bon manga. Je viens de commencer tout juste l'anime. C'est un manga qui réussit à utiliser l'humour pervers sans aller dans la vulgarité.

-Coppelion:un bon manga. Et surtout ça allie Shonen et Shojo(autrement dit les filles comme les garçons y trouvent leur compte).

Je me permets de quoter l'intégralité de ton message, car si j'apprécie excessivement la critique fondée et progressiste, je trouve celle-ci dure et témoignant d'une certaine méconnaissance du sujet que tu abordes. Voilà les points qui m'ont dérangé :

1° Tout d'abord, sache qu'Uchuu Kyoudai et Samurai Flamenco sont des Seinen et non des Shonen. Cela signifie qu'ils sont voués à un public adulte ou adulescent, et ce sans distinction de sexe.
Je reviendrais sur les différentes classifications des mangas dans une autre interlude, mais je me permets tout de même de souligner l'inexactitude de ta remarque.

Par ailleurs, j'aurais pu introduire cette tribune avec Eyeshield 21 et Dragon Quest, qui sont quant à eux des shonen, mais qui sortent tout de même des codes habituels ou rayonnent par leur intensité. De manière générale, je critique la convenance actuelle, et je te mets au défi de retrouver dans Uchuu Kyoudai et Samurai Flamenco une quelconque ressemblance avec les blockbusters actuels.


2° Il semblerait que je me décrédibilise en ciblant un public masculin... J'avoue ne pas comprendre cette allégation.
Si j'essayais de convaincre le monde que les caleçons sont passés de mode, devrais-je pour autant faire l'éloge des strings ? Le genre shonen regroupe un nombre hallucinant de petites perles, mais il s'avère qu'elles sont malheureusement inconnues, faute de trouver leur public. C'est ce genre de manga que je cherche à faire découvrir, donc ma démarche me semble toujours cohérente, quelque soit le style de l'oeuvre.
Par ailleurs, s'il m'arrivait de dire du bien d'une oeuvre excessivement connue, ce serait de l'honnêteté intellectuelle. Certes, ce n'est pas le but principal de mon topic, mais je ne cherche pas à cracher sur tout ce qui est connu, juste à ouvrir la curiosité des gens...


3° Qu'est ce qu'un truc pour filles ? Un shojo, un josei, un kodomo, un hentai ? Non parce qu'il y a énormément de mangas dont le public visé est unisexe et il me semble stupide de dire qu'une fille ne pourrait pas être intéressé par un manga parce que sa thématique est plus axée vers l'homme.
Par ailleurs, je me permets de te signaler que je connais énormément de shojo et que mon anime préféré est d'ailleurs considéré comme tel (bien que ce soit plutôt un josei). Néanmoins, si cela peut te rassurer, j'attarderais l'une de mes prochaines critiques sur Life.
En revanche, ne t'attends pas à me voir déblatérer sur Nana ou toute autre niaiserie faisant fi des réalités. Au même titre que les blockbusters actuels, ils jouissent à mon sens d'une popularité imméritée héritée d'un effet de mode adolescent.


4° Je te remercie d'avoir lu ma petite remarque sur l'intérêt de demander mon accord avant de conseiller des animes... Celle-ci m'aurait éventuellement permis d'en discuter un petit peu avec toi et de voir si ça s'introduisait dans une thématique que j'aurais aimé abordé.
Par ailleurs, on aurait pu travailler ensemble sur la présentation, pour donner à chacun l'envie de regarder l'oeuvre.

Je me permets donc de reprendre tes petits paragraphes.

Coppelion : Issu du seinen éponyme, l'anime a commencé courant octobre et se pose comme un classique du post-apocalyptique. Si le parti pris graphique est somptueux et les personnages travaillés, on peut tout de même s'interroger sur la cohérence du scénario.
Mais à vrai dire, peu importe. Car Coppelion, c'est une leçon d'humanité dans un monde qui ne semble plus en posséder. Les horreurs de la guerre et l'état lamentable de Tokyo nous amènent à nous interroger sur les notions de bien et de mal si la justice n'est plus là pour trancher.
Après, on a le droit à la rengaine des super-pouvoirs et des grands justiciers, mais laissez ça de coté et appréciez, l'anime en vaut la peine smile

Beyond the Boundary - Kyokai no Kanata : Issu du light-novel - Ah oui, je comprends mieux - éponyme, Beyond the Boundary est une ode à l'inutile, le comique lourd et inintéressant et l'absence totale de scénario pour les besoins du fan-service. Regroupez dans un même anime des personnages clichés et exaspérants, des culottes apparaissant sans raisons et des combats d'immortels aux pouvoirs supra bad-ass et vous serez alors surs de ravir le fan moyen !
Mais, attendez... Ce n'est pas précisément ce que je refuse de cautionner ?
Bref, tu l'auras compris, il est hors de question pour moi de faire regarder ça à des gens qui veulent un peu de nouveautés. Merci.

Quia ventum seminabunt et turbinem metent.

ledanseur
ledanseur
Bon Genin

Re: La tribune de Mun Su

Bon je m'incruste pour partager mes anime préférés avec les rares personnes de WoN qui ont du bon goût.

-Le premier est Puella Magi Madoka Magica.
Cet anime est une véritable perle et dit figurer dans le trio des meilleurs anime que j'ai vu. Sous ses airs enfantins de Magical Girl à la Sailor Moon, cet anime N'EST PAS DESTINE aux plus jeunes. Si au départ on a affaire à un univers haut en couleur, on remarque d'épisodes en épisodes une étrange sensation de malaise, comme si quelque chose ne tournait pas rond... Un scénario et une réalisation magnifiques. Je suis resté scotché devant mon écran en regardant cette merveille qui mérite le titre d'anime de l'année 2012.
Un must à regarder!

- Le deuxième est en cours de diffusion, et était sûrement l'anime le plus attendu: Kill La Kill, par les réalisateurs du génialissime Tenga Toppa Gurren Lagan (que je ne présente pas ici; si vous ne connaissez pas, honte à vous et dépêchez vous de le regarder). Des scènes très dynamiques, un humour omniprésent et une parodie assumée des ecchi. Même si le ecchi est parfois un peu lourd, il s'agit tout de même d'une série (pour le 5 épisodes sortis) de très bonne facture avec un univers original.

Uchuu Kyoudai est plus sympa en manga qu'en anime, faute à la réalisation. En effet, pour ne pas rattraper la parution hebdomadaire, les épisodes sont assez longs et lents. Mais ça vaut quand même le coup. Note: il a été traduit Space Brothers en français.

J'suis quand même heureux que personne n'ait parlé de Code Geass ou Shingeki no Kyojin. Ouf.

/o/ !SUPER! /o/

kakashi-du-13
kakashi-du-13
Chuunin

Re: La tribune de Mun Su

Je suis à peu près d'accord avec tout ça, même si il y a d'autres raisons que celles énoncées comme la stupidité.
Le problème avec la curiosité, c'est qu'on ne peut pas la satisfaire, c'est une quête éternelle.
Or, notre vie ne lest pas encore, elle. On doit se demerder avec le peu de temps dont on dispose pour tout caser. Entre les romans, films, séries, et mangas, rien que ça c'est énormément de temps. Et rien que ça, c'est compté comme loisir facultatif, le reste de ta vie passe avant.
Si on tient compte du paramètre temps, je préfère évidemment me tourner en tant qu'inculte assumé vers les best seller et Naruto/Bleach/One Piece.
Ça ne m'empêche pas de rester objectif et de me rendre compte des énormes défauts, même si pour One Piece j'ai rarement vu de critiques négatives vraiment argumentées (et ça m'intéressait énormément même si c'est pas le sujet, parce que descendre Naruto et Bleach même ma soeur le fait easy, le 3ème ça me paraît plus compliqué).

Pourquoi? Parce que c'est connu, très facile d'accès et il y a en général un minimum de qualité, oui la masse de moutons humains n'est pas qu'une boulette de stupidité sans goûts, même si elle s'en approche.

Alors que tenter sa chance dans un truc inconnu, donc qui cible ptet un public plus restreint a de fortes chances de ne pas plaire, donc perte de temps, temps qui coute la peau du cul et pas seulement.

Donc ton initiative est très intéressante, et va sûrement m'être utile. Venir chercher ici du peu connu = 1000 fois moins de perte de temps que de chercher au pif en risquant de tomber sur un vrai caca qui justifie son manque de popularité.
Et dieu sait qu'il me faut autre chose que Naruto..

Ha et un conseil : à propos du fait de te MP avant de proposer nos coup de coeur, tu devrais mettre ça en gras et en rouge, t'auras ptet un mec sur deux qui te consultera avant... x)

Dernière modification par kakashi-du-13 (09-11-2013 01:53:03)

Si dieu existe, c'est son problème. Mon dieu, mon dieu, délivrez-nous de toutes les religions.

Reflection
Reflection
Chuunin

  • 1125 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

@Mun Su L'initiative est noble, mais un peu trop idéaliste à mon sens. (D'ailleurs +1 pour Steins Gate, un exemple plus parlant aurait été les récentes bouses à succès Shit Fart Online et Watashi Wa Tomo-bidule. Ugh.)
Je te conseillerais plutôt de chercher des personnes avec qui tu pourras avoir des échanges intéressants, parce qu'essayer de tirer les gens du Coté Mainstream de la Force relève de l'impossible. D'ailleurs les curieux n'ont pas tellement besoin de suggestions pour errer un peu plus loin du troupeau.
Je ne dis pas ça pour te décourager, je veux juste t'éviter d'être déçu.

@chimeishou Tu mets très justement le doigts sur les tendances que tu décris, mais je trouve que tu te presses un peu vite de conclure que ce comportement relève de l'intelligence. C'est un facteur, mais il n'est pas central.

chimeishou a écrit:

Mais j'vais m'y pencher. Par curiosité.

Tu vois, comme une grande.

ledanseur a écrit:

J'suis quand même heureux que personne n'ait parlé de Code Geass ou Shingeki no Kyojin. Ouf.

Tu as intérêt à t'expliquer pour CG. Vite.

kakashi-du-13 a écrit:

Le problème avec la curiosité, c'est qu'on ne peut pas la satisfaire, c'est une quête éternelle.
Or, notre vie ne lest pas encore, elle. On doit se demerder avec le peu de temps dont on dispose pour tout caser. Entre les romans, films, séries, et mangas, rien que ça c'est énormément de temps. Et rien que ça, c'est compté comme loisir facultatif, le reste de ta vie passe avant.

BLAAAAAAAH BLAAAAAH BLAAAAAAAH

Ne perdez pas de temps avec ses conneries, il essaye juste de rationnaliser le fait qu'il passe moins de temps devant l'écran et plus de temps avec ses potes.

... Traître. </3

EDIT @ledanseur Je vois, merci d'avoir expliqué.

Dernière modification par Reflection (09-11-2013 15:18:27)

22.10.14.26

ledanseur
ledanseur
Bon Genin

Re: La tribune de Mun Su

Hmpf.

Code Geass est un bon divertissement.
Mais une fois qu'on s'y connaît un peu, le problème est qu'il cumule tous les clichés pour qu'on en fasse un succès. Et on se retrouve face à des choix étranges, voire même stupides.

Je ne dirai rien sur le méchant empire de Britannia qui est en fait les USA, enfin bon.

Tout d'abord, le héros.

Comme par hasard il s'agit d'un des descendants de Britannia qui veut se venger du pas gentil colonisateur oppresseur. En plus d'être un poil emo, il s'agit d'un des stéréotypes que je déteste le plus: faisons un mec badass, intelligent alors qu'il est complétement con. Car finalement, non, Lelouch est un être stupide. Si on peut le croire intelligent, c'est juste qu'il possède le Geass, un pouvoir ultra cheat. Alors oui, des gens vont me dire "Oué mais nan il s'en sert comme un dieu, les autres auraient fait de la merde". Eh bien non, il fait preuve de la plus grande stupidité possible en faisant un usage très limité de son pouvoir.
Merde, t'as la capacité de te faire obéir par tout le monde, la première chose que tu fais c'est demander à quelques persos ennemis clés de te faire obéir à vie et puis basta.

Mais non tiens, on va faire un super mindgame à la deathnote (dont Light Yagami dit être aussi stupide que Lelouch en fait). Et on va faire style qu'il est trop dark et intelligent.
I CALL BULLSHIT ON THIS ONE.

Encore y'aurait que ça ça irait. Mais nope, les réas se sont dit "tiens faut encore qu'on mette un truc hype pour être sûr que ça marche.... MAIS OUI! DES COMBATS DE ROBOTS!" Et c'est comme ça qu'on se retrouve avec des fuckin" robots dans un anime où ils ont presque rien à faire; on retrouve les stéréotypes de gundam. Ca devient assez ridicule car on se rend compte que le Geass sert à rien car l'ennemi a le super robot Lancelot.  Wouhou!

Rajoutez à ça des persos ultra clichés comme la nunuche amoureuse de héros (qui meurt, heureusement), la guerrière friendzonée par le héros, le meilleur pote du héros mais qui est en fait son plus grand ennemi sans le savoir (OH MY GODE C'EST TRAGIQUE), fuque it. Mais la chose la plus ridicule c'est quand même les twists scénaristiques stupides pour faire que la série dure plus longtemps.
Vous vous souvenez sûrement du moment où le geass commence à dysfonctionner et que Lelouch ordonne involontairement à Euphoria la princesse pacifiste de tuer tout le monde. Dafuq?! On voit clairement que les scénaristes étaient en manque d'inventivité et ont fait un twist totalement merdique pour encore donner une identité tragique au héros et à l'histoire. Nawak u_u.
Quant aux gens qui veulent que Lelouch ne soit pas mort à la fin de la S2, je dit Fuck You. La fin était pas dégueux, Lelouch était bien dans sa tombe, laissait le tranquille.

Bon malgré les points négatifs que je viens d'énoncer, Code geass reste appréciable. Ça vaut 12/20 et pas plus malheureusement. Et encore je suis gentil, la plupart des véritables geeks en matières d'anime (je parle des gens qui ont une centaine à leur compteur) leur mettent bien moins.

Mais les goûts restent les goûts, je n'ai fait qu'énoncer le mien et vous avez le droit d'aimer CG. Je vous pardonne.

Par contre le premier qui aime Fairy Tail je l'enc*le à sec avec des cailloux.

/o/ !SUPER! /o/

naruto 1000
naruto 1000
Chuunin

Re: La tribune de Mun Su

One pièce reste pour moi le meilleur manga, l histoire est intéressante et cohérente , l intrigue est bien conservé au fil du temps, les personnages sont attachants, les émotions et les valeurs qu on y ressent sont profonds, et bien évidemment après 500 épisodes, je ne suis toujours pas lassé. One pièce sera sûrement le dernier et le meilleur manga que je verrai. Mais malgres ça, il existe des tonnes d autres mangas que j ai aimé dont un qui n est pas très connu et qui m a marqué, c est basilisk, beaucoup beaucoup d émotions avec un scénario haletant. Après les manga qui sont connus sont très souvent de qualitè donc il est normal qu une personne désirant voir un manga commence par un classique

Dernière modification par naruto 1000 (09-11-2013 11:51:51)

 

Mun Su
Mun Su
Etudiant

  • 244 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Bienvenue à tous pour cette deuxième apparition,

Il y avait quelques temps que je souhaitais ré-écrire un petit quelque chose, mais je n'avais malheureusement pas trouvé le temps. Etant libre ce matin, je vais donc rattraper ce retard et revenir vers vous.
Aujourd'hui, j'ai donc décidé d'axer mon intervention sur un point souvent négligé : la distinction des genres.

Trop souvent, les gens font l'amalgame entre Anime et Manga, entre Shonen, Shojo, Seinen et Josei, etc... Néanmoins, il faut savoir que le monde du manga et de la japanimation est bel et bien organisé et regroupe diverses catégories qui, pour une mesure de simplification, doivent englober la globalité des titres sortis.

Tout d'abord, il est important de ne pas confondre Manga et Anime.
Le Manga (ou la Manga pour les puristes) est un genre de bande dessinée japonaise qui a pour support un papier et dont le staff se compose généralement d'un auteur, d'un dessinateur (souvent la même personne), de nombreux assistants et d'un éditeur, chargé de donner son avis en tant que lecteur.
A l'inverse, un support animé requiert une production différente, composée d'un producteur, d'un directeur, d'un directeur artistique, d'un chara-designer, d'un ou plusieurs auteurs, etc, etc... Il vous suffit simplement d'essayer d'envisager la différence entre un roman policier et son interprétation au cinéma en terme de staff. Bref, un anime c'est beaucoup plus de monde, et de nombreux métiers qui n'existeraient pas dans le manga (compositeur musical, doubleurs, etc...).

Pourquoi fais-je une fixette sur le staff afin de différencier Anime et Manga ? Parce que bien souvent, les gens considèrent identiquement un manga et l'anime qui en est issu, ou inversement. Mais c'est presque toujours une erreur.
En effet, l'ambiance d'un anime se transmet souvent à travers la musique d'ambiance et la luminosité ou l'aspect graphique de ses scènes, tandis que le manga insistera sur des planches fixes, force de détail et qui font rester le lecteur. Et si par exemple Mohiro Kitoh est un génie absolu pour dessiner la détresse humaine, ce n'est malheureusement pas le cas de ceux qui ont adapté Bokurano en anime. Fort heureusement, Chiaki Ishikawa est excessivement douée pour imprégner à ses musiques cette ambiance oppressante et mélancolique qui fait le charme de l'anime.
Et si Riichiro Inagaki est capable de placer ses blagues avec un timing parfait, le staff de l'anime d'Eyeshield 21 doit avoir un humour aussi mauvais que le mien...

Enfin, première leçon donc : Ne pas confondre Manga et Anime (voir le post au-dessus --'). Et de manière générale, préférez toujours le support original. Quand une oeuvre est réalisée, elle est là pour jongler avec les codes de son monde et ces codes ne sont pas toujours bons lorsque retransmis ailleurs.

Animes et Mangas sont répartis en genre dépendant du public qu'il vise. En revanche, si l'animation s'affranchit des ages et va plutôt déterminer l'objectif principal de l'anime, le manga lui se subdivise selon l'age de ses lecteurs.

L'animation japonaise se divise donc en énormément de catégories, mais tout peut à peu près être regroupé sous les dénominations suivantes :
- Action : Pour ceux qui veulent voir de l'action sans réflexion (Ippo)
- Aventure : La quête d'un héros souvent adolescent (One Piece)
- Comédie : Pour rire de tout et n'importe quoi (School Rumble)
- Drame : Parce que la vie n'est pas toujours rose (Ano Hana)
- Ecchi : Pour voir des culottes et des poitrines (Love Hina)
- Hentai : Pour voir en dessous des culottes (Bible Black)
- Historique : Pour en savoir plus sur l'histoire (Hyougemono)
- Magical Girls : Des petites filles qui sauvent le monde grâce à l'amour (Card Captor Sakura)
- Romance : Parce que l'amour, c'est beau (Romeo X Juliet)
- Science-Fiction : Meanwhile, dans un monde pas si différent du notre... (Ghost in the Shell)
- Slice of Life : Parce que la vie de tous les jours, c'est vraiment cool (K-ON!)
- Société : Pour critiquer un peu ce monde pourri (Kaiji)

Légende : Ce qui est en gras est vraiment bon, donc à regarder. Ce qui est barré est nullissime, donc à oublier. Ceci n'est que mon avis, mais je serais ravi de l'argumenter si des fans de Love Hina s'en mêlent ^^.

Ainsi, on peut regrouper tous les animes dans ces catégories, même si certains s'inscrivent parfois dans plusieurs d'entre elles en même temps.


En revanche, les mangas se classent quant à eux par tranche d'âge et sexe du public visé. Bon, au départ, ça doit dépendre de la classification du magazine d'édition, mais cette façon de faire est remise en question en France... On dénombre donc 6 genres principaux :

- Kodomo (enfant) : Comme son nom l'indique, ce sont des mangas pour les plus jeunes, généralement avant 8 ans. On y retrouve des personnages mignons et enfantins, découvrant la vie avec naïveté. Néanmoins, on est très loin d'un Yotsuba, qui lui cherche à s'émerveiller de cette naïveté.
Le meilleur exemple de Kodomo reste Chi, une vie de chat.

- Shonen (jeune garçon) : Adressé cette fois-ci aux adolescents de sexe masculin, le Shonen a eu ses lettres de noblesse en France suite à l'engouement pour One Piece, Naruto, Bleach et Dragon Ball. En revanche, si c'est le genre le plus connu, cela n'en fait ni le meilleur, ni le plus lu au Japon.
Sinon, le Shonen est souvent ultra-classique, mêlant combats et aventure avec la volonté de se dépasser et l'importance de l'amitié. Bref, ce qu'il faut aux jeunes pour être heureux.
Il est de coutume de dire que le shonen actuel n'est au final qu'une énième déclinaison de Jojo's Bizarre Adventure, je vous incite donc à le lire wink

- Shojo (jeune fille) : Aux antipodes du shonen, on situe généralement le shojo, genre donnant la part belle aux amourettes et à la recherche du prince charmant comme but d'une vie. Je suis loin d'être un expert, mais j'ai tendance à croire que le shojo dévalorise la femme, en cataloguant la fille comme un objet de désir de tous les garçons et lui offrant souvent le choix, ou simplement en la rendant amoureux d'un beau gosse qui verra en elle la femme de sa vie au premier coup d'oeil. Comme si au final, l'important était juste qu'elle soit amoureuse pour être heureuse et qu'au final tout acte qu'elle accomplirait à coté ne serait que futilité. Bref, cette éloge de l'amour comme seul moyen d'être heureux pour une demoiselle et cette recherche de la pureté sans penser au plaisir, je trouve ça dégradant.
Voilà en gros pourquoi je n'aime pas les shojos classiques. Je ne pourrais donc que vous renvoyer vers des shojo un peu moins lisses, voire carrément hors bornes, qui cherchent avant tout à décrire une réalité trop souvent voilée. Mais souhaitant tout de même respecter le genre amoureux, je ne citerais donc malheureusement pas de Kaori Yuki ou de Keiko Suenobu, pourtant deux excellentes auteures. A la place, je vous conseille l'excellent Honey and Clover, une histoire d'amour et de haine un peu plus réaliste qu'à l'habitude.

- Seinen (jeune adulte) : Le Seinen étant mon genre de prédilection, je ferais très probablement un article complet dessus à l'occasion pour m'étendre un peu sur cette merveille. Pour faire simple, le seinen s'affranchit des limites du shonen et offre ainsi à ses oeuvres une vraie profondeur, leur permettant de faire resurgir des sujets brûlants ou d'apporter une vraie cohérence à l'histoire. Mais le seinen, c'est aussi des critiques sociétaires, des histoires poignantes ou des morceaux de vie. En s'adressant à un public adulte, on peut enfin raconter des histoires intéressantes ou simplement observer avec émerveillement ou dégoût.
La diversité de ce genre est telle qu'on peut y retrouver des oeuvres aussi extraordinaires qu’écoeurantes (Syndrome 1886, Charisma) que des merveilles de simplicité et de bonheur (Aria, Yotsuba).
Bref, c'est LE genre à lire absolument si vous voulez un peu de qualité, et tout le monde vous le dira. Il y a tellement d'excellents seinens et dans des styles si différents que je ne saurais que vous conseiller de lire, mais j'ai coutume d'en considérer comme totalement exempt de défauts et appréciable par n'importe qui, et il s'agit de Le Nouvel Angyo Onshi.

Bonne lecture !

- Josei (femme trentenaire) : Oui, vous avez bien lu... Il existe des mangas destinées aux jeunes trentenaires afin qu'elles puissent s'y retrouver dans ce moment charnière de leur vie. En effet, au Japon, les 30 ans sont un pallier souvent excessivement difficile pour les femmes, surtout vu le taux de célibataires. N'oublions pas qu'on vit dans une société très stricte où la femme parfaite ferme sa gueule et obéit à son époux... Pour accompagner leurs compagnons dans ce passage, les mangakas avaient donc coutume de raconter des histoires où le but de la femme était avant tout de s'épanouir et de (re)trouver le bonheur par elle-même. Le Josei a perpétué cette tradition, mais s'adresse désormais à toutes les femmes, dès 18 ans.
A l'inverse du shojo, on cherche donc à s'épanouir et à vivre plus qu'à aimer, l'amour étant parfois une malédiction ou un bonus. Mais Dieu que c'est bien fait ! On y retrouve l'honnêteté et l'authenticité des auteures conjuguées avec un message d'espoir. De mon point de vue, le Josei est le genre avec la qualité moyenne la plus haute, parce qu'au final le nombre d'oeuvre sorties est relativement minime et que toutes sont appréciables, voire bouleversantes.
Il y a un Josei dans mon top 5 et c'est normalement celui que je vous aurais cité, mais son adaptation animée étant encore supérieure, j'y reviendrais un autre jour. A la place, je vous recommanderais explicitement Solanin, une histoire merveilleuse de réalisme et de puissance sur un couple tout ce qu'il y a de plus banal, mais qui nous ressemble tellement.

- Hentai (pervers) : Le Hentai est de très loin le genre le plus controversé du manga. S'il est le plus lu et édité dans le monde (60% de la production de manga se range sous ce genre), il est très souvent décrié parce que "Oh le pervers, il lit du hentai pour se masturber !". Sachant que je suis sur un site avec cette même mentalité, je ne m'attarderais pas sur ce point, mais sachez que vous avez méchamment tort. Si vous aviez un peu lu de hentai (et les bons, pas vos gif animées), vous sauriez que c'est un genre respectable avec quelques très grands auteurs. M'enfin.
Pour les curieux, je vous incite à lire Kyoshiro Inoue si vous avez envie de réfléchir et de ressentir le malaise qu'il y a derrière l'incitation à la perversion au Japon et sinon Takuto pour rire un bon coup.



Voilà, désormais vous devriez donc être capable de catégoriser un petit peu mieux vos lectures ou visionnages !
Je passe donc à la seconde partie qui consiste à vous présenter un manga qu'il faut avoir lu dans sa vie d'otaku, si vous envisagez de prétendre à ce titre wink.

Cette fois, il nous a été proposé par Sharingansama que je me permets de quoter ici avant d'y rajouter mon avis.

Bonjour !

Je suis déjà ravie d'avoir vu que tu as créé un topic de ce genre dans la section "Manga" du Forum. Cela apporte un petit vent de fraîcheur et me permettra de me cultiver encore un peu plus sur la culture manga. Ayant vu que nous pouvions proposer nous-mêmes les œuvres que nous désirons partager, je me permets donc de te l'envoyer par Mp.

Il s'agit du manga Hikaru no Go que tu dois connaître, je pense. Et comme il est permis de faire un petit texte, je ne vais pas me gêner.

Apprendre un jeu millénaire aux enfants et donner une vague d'engouement pour le jeux de Go ? C'est un pari réussi par Takeshi Obata au dessin et Yumi Hotta au scénario.

L'histoire nous transporte à Tokyo, dans notre époque moderne. On y rencontre un jeune garçon nommé Hikaru Shindô qui trouve dans le grenier de son grand-père un goban (plateau de go). Ce dernier est possédé par Fujiwara Sai, un ancien joueur de go de l'époque Heian, hantant maintenant le plateau de jeu. Ce dernier est d'ailleurs celui qui apprit cet art au célébrissime Honinbo Shuusaku, encore reconnu maintenant comme l'un des meilleurs joueurs de tous les temps.

Nous accompagnons donc Hikaru dans sa découverte du jeu qui progresse petit à petit en poursuivant un rival : Touya Akira. L'histoire tourne principalement autour de la poursuite de ses deux personnages. Hikaru poursuivant Akira, qui lui même poursuit Sai. Ce dernier d'ailleurs veut maîtriser une séquence de coup ultime : le Coup Divin.

C'est d'ailleurs là la première force du manga. Le réalisme. Ici, pas de progression affolante ni de retournement de situation mirobolant. Le héros, Hikaru progresse par échelon et perd même plus qu'il ne gagne. La direction technique des parties, appuyée par Yukari Umezawa, joueuse professionnelle de cinquième dan renforce encore le réalisme et la dynamique de l’œuvre.

Tout est vraiment bien travaillé dans ce manga, que ce soit le dessin, l'émotion retranscrite et même les personnages; car même si Hikaru et Akira sont les têtes d'affiches, certains personnages ne sont pas sans reste, notamment Ogawa, Su-Yong ou Kuwabara.

Très poétique, cette œuvre est donc une véritable symphonie de délice et de passion. C'est avec curiosité et intérêt que nous nous trouvons mêmes a vouloir essayer le jeu de go par nous mêmes. Je n'ai plus qu'une chose à dire : Bonne Partie !

Le texte parle par lui-même et je n'aurais probablement pas fait mieux. En revanche, mon expérience personnelle m'a permis d'avoir quelques infos supplémentaires à rajouter.

Tout d'abord, il faut savoir que si notre amie parle d'Hikaru no Go, ce n'est ni une coïncidence, ni du mauvais goût. En effet, en 2007, un sondage fait chez les plus grands collectionneurs de manga de Manga Sanctuary (donc des gens qui avaient une certaine culture) faisait d'Hikaru no Go le second meilleur shonen de tous les temps. Ceci étant dit...

De plus, il est très probable que Takeshi Obata vous dise quelque chose. En effet, le dessinateur d'Hikaru no Go est également celui de Death Note et Bakuman (ou Ral D Grad, une oeuvre méconnue et mauvaise, mais absolument superbe graphiquement). Il était également présent lors de la Japan Expo 2008, où j'avais eu l'occasion de discuter avec lui, principalement d'Hikaru no Go d'ailleurs.
J'en profite pour signaler l'importance majeure d'Asumi Nase dans l'oeuvre, qui représente en fait Yukari Umezawa dans sa jeunesse wink.

Enfin, cette oeuvre donne réellement envie de jouer au go ! Je m'y suis moi-même mis après l'avoir lue et ce fut également le cas d'un ami qui est désormais dans les 20 meilleurs joueurs français... Alors si vous aimez réfléchir ou simplement apprécier une histoire bien écrite, n'hésitez plus et ruez-vous sur Hikaru no Go !


Pour la prochaine fois, j'ai beaucoup d'idée sur ce que je pourrais vous proposer, mais j'ai peur que ça se termine en monologue et j'ai tout de même envie d'interagir un peu avec vous. Pour celà, je vous propose donc de choisir entre :

1° Un shonen un peu particulier, qui a eu un succès gigantesque au Japon mais aucun en France.
2° Un shojo autour d'un héros qui cherche à tuer son père.
3° Un seinen qui réussit à rendre superbe graphiquement et émotionnellement même les pires atrocités.
4° Un seinen sur la vie d'un homme qui la consacre aux autres.
5° Un one-shot sur la beauté des choses les plus simples.

A vous de choisir pour la prochaine fois !


Enfin, cette fois-ci, j'ai envie de commencer un nouveau truc idiot qui consistera à mettre quelques musiques d'animes qui m'ont vraiment bouleversé ou complètement emporté ! Le but est simplement de vous faire écouter de la bonne musique et de propager un peu mon amour pour tout ce qui touche à la japanimation et qui est bien wink

Cette fois-ci, je vous ai donc mis mes trois musiques préférées d'anime, histoire que vous puissiez un peu mieux me cerner. Si la seconde est forcément biaisée, due au fait qu'elle est excessivement bien insérée dans l'anime, la première est juste extraordinaire au niveau de la complexité et du rendu !
Quant à la troisième, je n'ai pas eu besoin de voir l'anime pour devenir un fan absolu de cette chanson...

Lithium Flower, ending de Ghost in The Shell ; Stand Alone Complex

Secret Base ~ 10 years after Version, ending d'Ano Hi Mita Hana No Namae O Bokutachi Wa Mada Shiranai

Resucitated Hope, ending de Gosick


Une fois de plus, je serais ravi de lire et de répondre à vos commentaires constructifs !
Et si comme Sharingansama vous voulez partager votre manga préféré, n'hésitez pas à me MP.

Je vous laisse donc sur ces belles paroles (ou musiques) et je m'en retourne mater le film 3 de Madoka histoire de comprendre toutes les symboliques.

Quia ventum seminabunt et turbinem metent.

won-man
won-man
Excellent Genin

  • 1120 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

En voila un topic intéressant, je me suis bien appliqué à tout lire ce qui est rare et j'en remercie son auteur.

Je ne suis pas un inconditionnel de Japanimation, je me suis senti concerné par cette critique ça ne m'a en aucun cas blessé car j'ai aussi mes raisons de ne pas être trop curieux. Seulement vous remarquerez que très bientôt la plupart des grosses œuvres les plus connues de cette génération vont prendre fin comme Naruto , Bleach et un peu plus tard One piece ( à qui je souhaite encore une longue vie) et Fairy Tail.
Donc depuis quelques temps je commençai à chercher de nouvelles sensations en matière d’animés principalement. Et donc j'ai prit ma première claque avec Mirai Nikki que j'ai trouvé génial au niveau de la trame et des tournure psychologique que je ne trouvais pas ailleurs dans les shounen de base ou il était plus question de " Non je n'abandonnerai pas pour mes amis !".

Je suis donc ravi de voir qu'en seulement quelques messages on se retrouve avec une bonne liste de choses à regarder , je prendrai bien le temps de me pencher dessus, encore merci.

Par contre là ou je suis un peu moins d'accord, Ce n'est pas explicitement exprimé mais en lisant tout les messages c'est l'idée qui selon moi ressort. J'ai l'impression qu'au lieu de dénigrer ce qui n'est pas digne d'être lu/regardé , vous préférez dénigrer ce qui est populaire , les tendance du moment et regardé de tous.

Je prend comme exemple Shingeki no Kyojin. Je trouve cet anime excellent. Le scénario n'est pas extraordinaire mais novateur à ce que l'on trouve il me semble. les personnages sont charismatiques , le visuel est époustouflant , enfin ce manga pue la classe quoi. Mais comme il est devenu populaire et que beaucoup de gens ne jurent plus que par celui ci et bien maintenant les gens veulent le descendre ou disent que c'est de la merde en nous sortant des animes inconnus soit disant bien meilleurs pour impressionné les gens. J'ai l'impression de voir des puristes faire un concours de celui qui sera le plus puriste. Vous imaginez bien que lorsque l'un des manga que vous aurez cité dans ce topic même deviendra très populaire, il y aura toujours des soi-disants puristes (je ne dis pas vous xD) derrière pour dire " pff ! ça fait un bail que je connais ce manga c'est de la merde vas plutôt regarder XX". Je ne juge évidemment personne.

Après bien sur que quand tu regardes que des Shounen ou que des Seinen ou que des Shoujo , tu ne peux pas te qualifier toi-même de spécialiste en matière de manga , quand t'es "spécialiste" t'es avant tout un genre de chercheur et donc tu t’intéresse à tout ce qu'il y a en la matière. Si quelqu'un ne regarde que des Seinen et n'a jamais ouvert un shounen de sa vie se pense plus calé en manga que quelqu'un qui ne regarde que des shounen pour la seule raison que les seinen ont des sujet plus mature, qu'il s'en rassure ce n'est absolument pas le cas , vous avez la même mentalité ,mais juste pas les mêmes goûts.

Dernière modification par won-man (26-11-2013 14:57:20)

Vigilante ® - Yousha wa shinai yo... [ Professeur de Japonais #1 ]

Mun Su
Mun Su
Etudiant

  • 244 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

won-man a écrit:

Par contre là ou je suis un peu moins d'accord, Ce n'est pas explicitement exprimé mais en lisant tout les messages c'est l'idée qui selon moi ressort. J'ai l'impression qu'au lieu de dénigrer ce qui n'est pas digne d'être lu/regardé , vous préférez dénigrer ce qui est populaire , les tendance du moment et regardé de tous.

Je prend comme exemple Shingeki no Kyojin. Je trouve cet anime excellent. Le scénario n'est pas extraordinaire mais novateur à ce que l'on trouve il me semble. les personnages sont charismatiques , le visuel est époustouflant , enfin ce manga pue la classe quoi. Mais comme il est devenu populaire et que beaucoup de gens ne jurent plus que par celui ci et bien maintenant les gens veulent le descendre ou disent que c'est de la merde en nous sortant des animes inconnus soit disant bien meilleurs pour impressionné les gens. J'ai l'impression de voir des puristes faire un concours de celui qui sera le plus puriste. Vous imaginez bien que lorsque l'un des manga que vous aurez cité dans ce topic même deviendra très populaire, il y aura toujours des soi-disants puristes (je ne dis pas vous xD) derrière pour dire " pff ! ça fait un bail que je connais ce manga c'est de la merde vas plutôt regarder XX". Je ne juge évidemment personne.

Je me permets de citer ce paragraphe exclusivement parce qu'il montre une réalité, certes, mais de façon incomplète.
Me considérant comme un petit peu connaisseur, je vais en effet avoir tendance à chercher des oeuvres méconnues pour me la jouer en recommandant des trucs inconnus. Néanmoins, le but n'est pas non plus de citer un truc inconnu s'il est particulièrement mauvais. Le but de cette démarche est simplement d'ouvrir les horizons de chacun en leur faisant regarder des animes ou lire des mangas qu'ils n'auraient pas choisi d'aller voir par eux-même, comme ça a pu être mon cas avec Princesse Tutu.

Ensuite, je tiens à signaler que je ne dénigre pas ce qui est populaire, juste ce qui n'est pas bon. En revanche, il est vrai que j'ai tendance à attaquer encore plus violemment un anime populaire si j'estime qu'il ne le mérite pas, parce qu'il attire sur lui toute l'attention et donc prive certains bons animes de visibilité. De la sorte, je vais aisément cracher sur K-ON!, Railgun ou Lain, que je considère comme mauvais mais distrayants, que sur des bouses infâmes comme Sekai de Ichiban Tsuyoku Naritai!.
Pourquoi ? Parce que tout le monde sait que l'un est une bouse, tandis qu'on leur a fait croire que le reste était extraordinairement génial. Le but est justement de dissuader les néophytes de regarder des mauvais animes, et pour cela il est bien plus simple de s'attaquer à ceux qu'on leur a mal conseillé (en expliquant pourquoi) que d'en remettre une couche sur ceux que personne ne conseillent.

Prenons Shingeki no Kyojin par exemple. Tout comme toi, j'ai réellement été enthousiasmé par le début, où l'ambiance sombre contrastait avec la volonté des personnages d'oublier leurs souffrances dans une espèce de fausse fraternité, où leur seul sujet de discussion était l'objet de leur vengeance commune. L'apprentissage de la peur, l'impuissance physique qu'elle entraîne, le désespoir sans fin... Il y avait quelque chose et tout se profilait merveilleusement bien.
Puis arrive la mort d'Eren, semblable à celle de Kamina, mettant un point d'orgue à l'anime, et suivie par la fantastique réaction de Mikasa, déboussolée et suicidaire. Jusque là, j'étais le premier à nominer cet anime comme une révélation absolue, un must-have de 2013. Le souci, c'est que le scénario a ensuite emprunté des chemins bien plus classiques, les personnages se sont finalement révélés fades et le genre humain a perdu de son réalisme à force d'acte d'héroïsme idiots. Bref, on est passé d'un seinen prometteur à un shonen quelconque, jouant sur la vague fan-boy avec le temps d'antenne accordé à certains personnages 'tr0p stylés". La série est désormais soutenue uniquement par le personnage de Mikasa qui est pourtant bien moins mature qu'au début...
Donc non, je n'aime plus Shingeki no Kyojin, mais je suis tout à fait capable de t'expliquer pourquoi, et son succès ne change en rien mon avis, juste le fait que j'ai plus l'opportunité de le dénigrer parce qu'on m'en parle plus.


Enfin, je crois que tu te fourvoies tout à fait vis à vis de la volonté de garder nos oeuvres préférées inconnues et donc de décrier le reste. Pour la petite histoire, j'ai lancé une pétition il y a quelques années pour faire sortir les derniers tomes de mon manga favori, dont la parution avait été arrêté. En parlant avec des gens de ce manga, en le faisant lire et en leur donnant envie de le faire lire à leur tour, on a fini par regrouper assez de monde et ainsi à convaincre Kana de sortir la suite.
Et crois-moi, savoir que ton oeuvre favorite finit par être appréciée à sa juste valeur, ça fait chaud au coeur wink

Quia ventum seminabunt et turbinem metent.

uchiwa22
uchiwa22
Excellent Chuunin

  • 1051 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Plop.
Vu que le site est dead, je profite du forum pour me faire un pense-bête des mangas que j'ai lu qui valent le coup.
Comme ça si certains sont intéressés, ils peuvent venir piocher des idées de lecture au passage.
(uniquement manga version papier ici)

J’éditerais au fur et à mesure, parce que yen a une tonne et j'ai pas envie de mettre 3h à tout faire d'un coup.

Certains seront mis malgré le manque de chapitres/tomes pour juger, mais je considère qu'ils ont du potentiel pour le peu que j'ai pu lire.

Seinen :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Shonen :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Horreur :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Shojo :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Manhwa :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


Yonkoma :

Cliquez pour afficher le texte caché. Attention, Spoil.


(à suivre) ...

Lagoria >
Quitte à se créer un topic je préfère autant en remonter un qui je trouve vaut le coup.
Et je ne connaissais pas Myanimelist (même si j'ai pas cherché non plus), mais maintenant que j'ai commencé je préfère continuer ici ^^.

Dernière modification par uchiwa22 (03-06-2017 04:42:45)

trooooolololo

Lagoria
Lagoria
Bon Genin

  • 242 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Pourquoi est-ce que tu ne crées pas ton propre topic ?

Si tu as un compte Myanimelist, pourrais-tu le partager ?
C'est plus simple non ?

Dernière modification par Lagoria (29-05-2017 20:33:38)

La ligne qui sépare le bien du mal traverse le coeur de chaque homme.

Lüge
Lüge
Etudiant

  • 701 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: La tribune de Mun Su

Mun Su a écrit:

En effet, lorsque celui-ci aura fini One Piece et apprécié ses qualités, voire l'avoir hissé au rang de Bible des temps modernes (porté par la passion de ses amis), il ne cherchera pour autant pas à essayer de plonger un peu plus dans l'univers du manga, tout content qu'il est d'en avoir trouvé la perle absolue.

J'ai adoré te lire.
Honnêtement je n'ai jamais sû me contempler dans le manga. Cela demeure pour moi trop enfantin avec une caligraphie un peu chiante. Je déteste les traits dans les manga, ça me purge. Sans offense, mais je préfère largement Werber à One Piece. Pour moi l'univers du manga, c'est une machine à fric. Tout est issues de l'univers pour en tirer un max de jus. En passant par les cosplays    ridicules aux petites figurines animés hors-de-prix. Néanmoins j'apprécie beaucoup les "Comics" qui sortent de l'ordinaire.

Donc je partage avec vous ma découverte, il s'agit d'un comics écrit par Sean Murphy... PUNK ROCK JESUS.

Je vais faire un bref résumé pour piquer l'intéret du lecteur... En voulant cloner Jesus dans un futur pour que celui-ci sauve la planête... Le jeune Jesus va tomber sur un album de Dead Kennedys qui va changer sa vie...

Dernière modification par Lüge (29-05-2017 21:02:29)

No Pasaran.

Pied de page des forums