Forums » L'appel d'Osmosis:

L'appel d'Osmosis  

Lancé par Orochimakriss - 116 réponses - Page 5



Orochimakriss
Orochimakriss
Modérateur

Re: L'appel d'Osmosis

[b]nandatte[/b] > Je retiens principalement le 5 et 6 qui je pense pourraient être mise en place, après c'est la difficulté est de savoir comment c'est certains. Et répondre au comment c'est le sujet du topic.

[b]Serafina[/b] > De charge, c'est à dire de ressource en faite ? Et créer des catégories sur ce forum pour un espace spécifique au clan sa prend des ressources ? La possibilité d'ouvrir une catégorie peut-être lié au niveau des clans qui -admettons que seul les clans de niveau 100 peuvent en avoir l'opportunité- réduit sensiblement le nombre mais aussi qui dit clan de haut niveau dit stabilité et responsabilité.
Après pour la question de modération il y a toujours une solution, je pense.

Pour la prison, je comprend pas ? Je ne comprend pas non plus l'utilité de mettre un espace de discussion pour les prisonniers. Si c'est définitif c'est inutile tu en conviendras. Donc celui qui existe déjà peut être utilisé pour ceux qui y serait envoyer d'une durée limité. Je ne sais pas si tu te souviens quand j'avais volé le compte de Uchiha Sasuke, la prison n'existait pas encore, pour les exclus définitifs sa me semble le mieux pour réduire la charge.

Permet moi de penser que mettre les citations sur X ninja Online c'est un peu inutile, sa n'a un aspect que décoratif et non pédagogique. Il y a des endroit un peu plus significatif, comme la page de redirection lorsqu'on se logue ou entre l'espace de syntaxe et celui des postes sur les bars. Citations qui a chaque actualisation change. Ou même dans l'espace qui décrit le bar et ou il y a un message qui redirige à l'espace de vente aux enchères.

Pour le renforcement des clans, je pense que comme d'autres tu y voie un recul de l'intégration à la communauté non ? Je pense que c'est ce qui fait le plus peur. Les clans ne peuvent pas vivre en autarcie, c'est même vital de s'ouvrir aux autres pour enrichir son jeu et puis hormis la possibilité de rencontrer des personnes sur le bar, la plupart des joueurs se rencontre avant tout à travers le NFC qui est le jeu central et c'est de là que nait les premières formes d'intérêt pour l'autre pour son jeu d'abord puis pour sa personnalité.
En tout cas c'est dans l'idée qu'il faudrait réduire les interactions perverses du jeux qui s'affirment sur le bar et qui sont à l'origine de conflits de personne ou de clans. Trouver l'idée alternative c'est encore autre chose, comme je dis ce ne sont que mes propositions.

[b]ta [/b]> Mais pourquoi ? Parce qu'il y a bien quelque chose qui lui incite à le faire, On nait pas naturellement mauvais et con.
Après je trouve les avertissements sympa mais sans plus, je sais pas si sa a un réel impact, sur le court terme oui mais au long terme je suis pas convaincu.
Dans ce cas pour rendre ces avertissements plus significatif il faudrait que celui-ci en plus d'être reçu en Mp soit affiché en haut a droite là ou on a nos stats ou en haut de page du style en gras : " Vous faites l'objet de surveillance ". Parce que si les personnes n'ont pas conscience qu'ils sont surveillées ils vont récidiver après quelques jours.

[b]kakashi-du-13[/b] > Je suis d'avis qu'il faille aménager les bars -qui sont une place tournante de rencontre- en lieu d'accueil pour les nouveaux inscrits.

[b]ninja schroll[/b] > Reformuler pour recentrer la discussion sur le sujet et ne pas s'éparpiller. Là est l'intérêt.
Et le seul échec serait d'abandonner l'idée tu ne penses pas ? On est naturellement réfractaire au changement pourtant on est tous d'accord pour dire que la communauté est pourris non ? Mais idées sont ce qu'elles sont, j'ai pas la science infuse d'où l'intérêt pour moi de discuter ensemble du sujet. (le sujet se ne sont pas mes idées)

Mais je suis d'accord avec toi sur l'impact limité mais pour moi si "ils en ont rien a foutre des autres et c'est la raison pour laquelle ils insultes" c'est bien parce que l'environnement du jeu les influencent non ?  Si la communauté c'est pervertis c'est à cause du jeu et du manque de structure adapté pour gérer la masse des joueurs. Je pense qu'un environnement favorable à la bonne entente ET des sanctions plus fortes sont la solutions et que l'un ne peut pas fonctionner sans l'autre et vice versa. On peut dresser le poing mais il faut savoir également tendre la mains. Faire du site un bastion de l'autoritarisme je pense pas que ce soit forcément bon. Jamais la restriction des libertés et la peur d'une autorité n'ont été la solution au bonheur.

[b]shika[/b] > On ferme donc la communauté, le site aux personnes qui ne correspondent pas a certains critères de normalité ? Quand on sait que la plupart du temps l'environnement social joue sur la personne je sais pas si c'est discriminatoire (Ok là je généralise)

 

Fire Blade
Fire Blade
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

[quote=aleks]Fire Blade> Houla tu déformes totalement mes propos yikes Je dis simplement que si tout les nouveaux inscrits lisaient la FAQ beaucoup de questions serait évité et l'intégration serait vraiment plus rapide wink
Tu parles peut-être de ma remarque sur le fait que ça ferait pas de mal que les inscriptions diminues? Bah écoute quand je vois la moyenne d'age qui dégringole depuis quelques année et les conséquence que sa as sur la communauté si les plus jeunes sont rebuté à cause d'un petit quizz et de la lecture d'une FAQ alors ouais sa fera pas de mal.[/quote]
Tu devrais aussi fermer le bar et le parc en même temps vu que c'est dans cet endroit que ce regroupe tout les 'noob' et illettrés, comment pouvez vous juger des gens que vous connaissez même pas dans la vie IRL. Tout ça parce vous avez X de lvl et X de chakra en plus, vous vous permettez  de jouer au dieu. Pfff pathétique quoi. Si c'est ça WoN, je me casse.

 

shika
shika
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

[u][b]Orochimakriss[/b][/u] >  Détrompe-toi, l'ami.

Je n'ai cité aucun critère, juste des faits réels... Le fait qu'il y est des gens qui lisent la FAQ et d'autres pas fait partit de la vie. Puis, qu'il y est une balance des deux côtés, ne fait pas de mal, bien au contraire.

Tout ça pour dire (ce qui a déjà était dit) que selon la nature des personnes les règles seront plus ou moins respectées.

Mais je n'ai jamais dit que tel personne méritait plus sa place par rapport à tel personne, car tel personne semble respecter les règles, comparé à tel personne.

Henry d'Aramitz ou Aramis.

dabYo
dabYo
God Of 3lle

Re: L'appel d'Osmosis

Si y a bien quelque chose qui n'aura pas lieu, ce sont les renforcements des clans en tant que communautés [u]fermées[/u].

On voit très bien ce que donne dans la plupart du temps ces choses: des affrontements de clans qui transforment tout échange entre deux membres de clans différents des batailles rangées sur le bar.

Ensuite si y a bien quelque chose que peu nous apprendre WoN, c'est que l'effet grégaire de la connerie est énorme. Et qu'en général, l'humain est loin de se comporter mieux quand il est entouré par sa "clique".

S'il y a bien un élément du site qui n'a jamais permis le calme, ce sont les clans.

Enfin, on verra ce qui est de toute façon actuellement déjà le cas: des gens voudront forcement faire partie de deux clans... voir plus.


Ceci dit, des activités qui ne mettent pas forcement le joueur contre la communauté, yep.

Il n'y a pas de bug, circulez ! // Mangeur de Mammouths, lol !

jing
jing
Bon Chuunin

  • 67 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: L'appel d'Osmosis

[quote=dabYo]Si y a bien quelque chose qui n'aura pas lieu, ce sont les renforcements des clans en tant que communautés [u]fermées[/u].

On voit très bien ce que donne dans la plupart du temps ces choses: des affrontements de clans qui transforment tout échange entre deux membres de clans différents des batailles rangées sur le bar.

Ensuite si y a bien quelque chose que peu nous apprendre WoN, c'est que l'effet grégaire de la connerie est énorme. Et qu'en général, l'humain est loin de se comporter mieux quand il est entouré par sa "clique".

S'il y a bien un élément du site qui n'a jamais permis le calme, ce sont les clans.

Enfin, on verra ce qui est de toute façon actuellement déjà le cas: des gens voudront forcement faire partie de deux clans... voir plus.


Ceci dit, des activités qui ne mettent pas forcement le joueur contre la communauté, yep.[/quote]
Je trouve que vous avez amplement raison, antithétique des clans font que certaines personnes ne peuvent pas communiquer et c'est bien dommage.
En ce qui me concerne je m'adresse à tout le monde sans me préoccuper de nos clans et tout.Voilà

[freSH to death] ‹3 || Release the Kraken. ~

aleks
aleks
Modérateur Débutant

  • 2757 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: L'appel d'Osmosis

Fire Blade> Et mais t'es sérieusement atteins toi yikes je parle régulièrement avec des étudiant ou des jeune genin yikes Après je suis désolée si de voir des kikoolol de partout ça m'énerve mais sa n'a rien à voir avec le lvl, je réagis pareil avec les "gros" compte kikoolol hein mais forcer d'admettre qu'il y en a moins c'est tout.

Fafa le chat *.* [AnH <3]

shika
shika
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

Quelque part, les clans font de partis du monde de Naruto et que WoN est site où l'on "joue" à Naruto. Je pense donc que d'avoir créé les clans, n'était pas une, si mauvaise idée, mais l'idée et comme toute chose à travailler d'avantage.

Lorsque cela fut créé, il y a déjà fort longtemps, je pensais que mettre chaque Akimichi, chaque Inuzuka (...), serait une bonne idée, ou pas...

Et l'idée de faire parti de deux clans c'est de la bêtise selon moi, ou plutôt inutile en faite.

[b][u]Fire Blade[/u][/b] > [u][b]aleks[/b][/u] > Pas la peine de s'éterniser là-dessus, les mecs big_smile

D'après ce que j'ai pu lire, vous vous êtes seulement mal compris tous les deux, rien de bien grave.

Dernière modification par shika (26-02-2010 11:39:04)

Henry d'Aramitz ou Aramis.

Orochimakriss
Orochimakriss
Modérateur

Re: L'appel d'Osmosis

[b]dabYo[/b] > Force est de constater que ton analyse est juste et j'en ai rien à redire.
Après même si l'idée que tu exposes est entre guillemet au sujet de l'appartenance à plusieurs clans (qui était déjà le cas sur le Rp de clans sur forumactif) je verrais plutôt la possibilité d'inviter des hôtes pour ne pas sortir de la référence à Naruto.
Et pour les activités, sans rentrer dans les détails parce que c'est pas le sujet, des jeux comme ceux que proposaient  Ryu25 et tengohan ?

[b]shika[/b] > D'ordinaire je n'aime pas l'assistanat mais je pense qu'il est possible d'influencer certains comportement.


Edit : On s'écarte du sujet d'origine en faite, c'est pas forcément une mauvaise idée si on en a fait le tour ou plutôt le tour de mes propositions hmmm.

Dernière modification par Orochimakriss (26-02-2010 11:51:42)

 

ninja schroll
ninja schroll
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

Mais si tu respectes les consignes rien ne t'empêche de profiter du jeu comme tu l'entends.

Je parle pas de faire du site un cinquième Reich, mais tendre la main, ça se fera jamais aux personnes qu'il faudrait.

Jusqu'à présent faire preuve d'autorité ça semble avoir plutôt bien fonctionné quand même.

Y a qu'à prendre un exemple très con : toi. Il y a quelques temps tu as été accusé dans le cadre du jeu d'user d'un double compte lors de tes rounds solos ou de former une entre aide. Est ce que tu penses que si on avait modifié les règles du jeu qui sont placardées à l'entrée des cachots, en les métaphorisant, les faisant clignotées d'un rouge vif ça aurait fait basculer ton comportement ( de même pour moi ) ? Moi, j'en suis pas sûr et pourtant elles te crèvent les yeux quand tu te connectes au jeu ! Au final, c'est plutôt les 20 levels que t'as pris dans le baba ou 10 peu importe qui semblent t'avoir modérés :x.

Alors, user de pédagogie douce pourquoi pas, je suis pas contre le tenter, mais j'ai l'intime conviction que de cette manière tu cibleras jamais les vrais "délinquants" et qu'au final, il faudra toujours primer la sanction lourde. Surtout pour les vieux qui transgressent et qui ont conscience des règles, de la répartition des pouvoirs, et des risques encourrus.

Concernant l'aspect indépendance des clans je suis totalement contre, je trouve même que limiter le clan à 24 membres c'est beaucoup trop.

Dernière modification par ninja schroll (26-02-2010 16:32:46)

1.2.3...SOOLEIIIL !!

Orochimakriss
Orochimakriss
Modérateur

Re: L'appel d'Osmosis

C'est juste, ton exemple est assez pertinent je dois le reconnaitre et j'y avais pas du tout pensé, sans doute parce que ma conviction disons le utopiste m'y en empêchait. La sanction reste bien le moyen le plus efficace quand elle est vraiment significative. Je ne remet pas çà en cause. Mais sa me gênerais vraiment s'il n'y avait que çà comme solution c'est surement une différence d'appréciation.

Je voudrais vraiment que l'environnement du site impulsé par le manga soit un facteur qui poussent les membres à respecter les règles parce qu'ils se sentiraient concernés dans la sauvegarde d'un esprit de jeu plus conforme au manga et non pas aux jeu vidéo. Et parce que je pense que les tensions entre membre pourraient être endormi par leur négation. Je veux pas dire que je rêve d'un monde parfait parce que je suis conscient que certains conflits jouent un rôle déterminant dans la volonté à devenir le meilleur, c'est un leitmotiv assez important surtout quand on peut chercher la reconnaissance de autres à travers le jeu.   

Mais je pense quand même qu'il est possible d'acclimater l'ambiance du site et donc les comportements de chacun par un ensemble de mesure qui renforcerait l'esprit du manga.

C'est mes débuts sur le site qui m'ont fait penser à cette idée. On avait de 11 à 18ans, aucun système de jeu n'existait hormis l'arène qui se déroulait une fois tout les ans, on a donc construit notre propre jeu pendant 4ans avec des règles simples et une ambiance magique, un vrai jeu de role play totalement libre et indépendant ( pas de restriction d'action toutes les minutes, pas de dabYo derrière chaque forum ) ou avec un panel de possibilités d'attitude assez large, parce qu'il existait des règles de combat ( les fight textuels ), et une hiérarchie basé sur l'ancienneté ( un certain respect teinté de mépris des anciens, respect non pas pour leur ancienneté mais parce qu'il était les pères du jeu, mépris parce qu'ils abusaient de leur ancienneté pour s'afficher comme supérieur aux autres ).
Les clans se formaient sur Forumactif, (je t'en montrerais un pour que tu comprennes si tu veux) et se déformaient selon son activité, sa stabilité, l'engouement des membres, sa force militaire aussi ( nombre de membres ).
Les clans étaient en perpétuelle querelles, c'était un jeu de géopolitique géant, de conquête à la domination et à la suppression, de recherche de gloire, de rancœur et de haine, une possibilité de jeu d'espionnage énorme, tout çà alimentaient notre jeu et les interactions entre tous.
Les forums étaient structuré et parce qu'on voulait faire de son clan le meilleur on y respectait les règles et ses membres, on s'auto-géré à la perfection.
On protégeait nos savoir dans le clan d'intrusions ennemi, qu'on bannissait dès qu'un espion était détecté.
J'ai jamais vu d'embrouille sur les forum de clan plus qu'il en a sur le bar de maintenant et de l'époque parce qu'on se respectait entre membres parce qu'on partageait le même jeu et les même ambitions, même quand chaque forum regroupé 20 à 60membres qui ne se conaissait pas avant d'y entrer.
Il y avait des quantités énorme de flood, on ne fermait que très très rarement les sujets, c'est comme çà qu'on apprenait à se connaitre et à se respecter, on était dans le même trip on s'en foutait de qui venait d'ou s'il était muslim juif ou chrétiens, on s'éclatait comme des gosses. Les clans se défaisaient et se reformaient, les membres tournaient dans les clans même s'il y avait une sélection.
Il n'y avait que le bar du site qui était un véritable champs de bataille parce qu'on complotait dans nos clans.

C'était le pied, un esprit de jeu génial avec des élèves et leur maitre, des membres influant et les espions qui les servaient en informations stratégiques. Une véritable mine d'or qui a fini néanmoins par s'essoufflait et parce que le site par l'évolution de ses activités à rompus.
On apprenait à grandir aussi parce que puisse que tout était textuel c'était celui qui se faisait le mieux remarquer par ses idées et son intelligence qui était le plus respectait mais on s'en contre foutait des fautes d'orthographes et dieu sait qu'on en faisait à chaque mots.

Un bar ou les postes disparaissent toutes les minutes ne permet pas autant d'échange interactif ou tout le monde suis la conversation et y participe chaque jour même si c'est du flood parce qu'on apprend a tous se connaitre en déconnant ensemble.


C'était çà pour moi l'esprit du jeu conforme au manga, on se prenait pas pour des ninja mais on jouait tout comme avec le même esprit. C'était génial. Et j'aimerais que les nouveaux inscrits baignent dans cet univers Naruto là et non pas dans une ambiance malsaine de course contre la montre, nous on prenait le temps à se connaitre et à jouer ensemble.

 

Hanoko~Gekko
Hanoko~Gekko
Excellent Genin

  • 183 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: L'appel d'Osmosis

Après tout dépend des personnes il y en a qui prennent le temps de lire et qui peuvent l'importer dans leurs comportement.

Après c'est comme tout , il y a des WoNiens qui flippent de la manière dite "brutale" donc il serait plus judicieux d'opter pour la manière dite "douce"pour arriver à un même résultat. Après bon l'idée de base d'orochimakriss n'est pas si merdique que sa , déjà sa fera un apport de connaissance générale pour ceux qui le souhaite puis bon tes phrases philosophiques ne sont pas réservés qu'aux mômes si ?

~ "El Papone" Evil Stars ~ Je suis la mécanique de ton génie ~

ta
ta
Stagiaire Personnages

Re: L'appel d'Osmosis

[quote]ta > Mais pourquoi ? Parce qu'il y a bien quelque chose qui lui incite à le faire, On nait pas naturellement mauvais et con.
Après je trouve les avertissements sympa mais sans plus, je sais pas si sa a un réel impact, sur le court terme oui mais au long terme je suis pas convaincu.
Dans ce cas pour rendre ces avertissements plus significatif il faudrait que celui-ci en plus d'être reçu en Mp soit affiché en haut a droite là ou on a nos stats ou en haut de page du style en gras : " Vous faites l'objet de surveillance ". Parce que si les personnes n'ont pas conscience qu'ils sont surveillées ils vont récidiver après quelques jours.[/quote]
Je vais te dire par expérience que avec certaines personne il ne faut pas patienter et agir vite. Les avertissement sont la pour mettre en garde justement ces membre un peu "turbulent". Pour les petit récidiviste ok la prison tout de suite est une chose un peu trop stricte et ton idée de surveillance est bonne pour ceux qui résistent un peu plus mais au moins après quelques mois il se calme ou continue d'insulter sur le bar de la prison... Dans le premier cas ok on le relache et on est presque sur qu'il ne refera rien. Mais pour celui qui s'entête à insulter tout le monde tu compte faire quoi de concret??? je ne pense pas qu'avec un simple ordi tu puisse changer son opignon. Si sa l'emm**** trop d'etre là il fera un DC et puis recommencera jusqu'a ce qu'il se refasse jeter. Et tu ne le verra plus après un petit moment parce qu'il se lassera du site, et donc laissera moisir un compte en plus.

Pour revenir à ce que j'appelle "expérience" je parle de l'affaire de l'année passé qui à fait pas mal de remous sur le site: L'affaire kusari. TU as du surement en entendre parler si pas je te fait un bref résumé: C'etait un membre qui avait "l'intelligence" de ne pas insulter les membre mais plutot à fouiller le forum dans la section "blabla" et regarder les personnes qui parlait de leur histoire triste. Une fois trouver une victime celui-ci les harcelait par message privé afin de jouir de leur souffrance...
je veux ton avis personnel. Que ferait tu avec un type pareil??? Lui parler?? c'etait inutile...

Enfin j'aimerai reprendre ta première phrase:

Parce qu'il y a bien quelque chose qui lui incite à le faire, On nait pas naturellement mauvais et con.

Je te répondrais par ceci: "L'Âme humaine est mauvaise de nature, la combattre est un apprentissage". Cependant certains préfèrent suivre la facilité et devenir une mauvaise personne...

le succès consiste à aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme - Winston Churchill

kakashi-du-13
kakashi-du-13
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

Je me posais une question : won est-il l'unique site au monde qui permet à une communauté de jouer et d'interagir en se basant sur un manga ou n'importe quoi d'autre?
S'il existe d'autres sites du même genre, ils doivent bien avoir un système de modération et d'encadrement de la communauté.
On pourrait s'inspirer de leurs systèmes pour won, s'ils fonctionnent. Après je ne sais pas s'ils ont le même genre de "bar à flood", vu que won est le seul site que je connaisse qui en possède.

Si dieu existe, c'est son problème. Mon dieu, mon dieu, délivrez-nous de toutes les religions.

Orochimakriss
Orochimakriss
Modérateur

Re: L'appel d'Osmosis

RIP
sad[align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align][align=center][/align]

 

tortue genial
tortue genial
Chuunin

Re: L'appel d'Osmosis

Salutation tout le monde.

Bon j'arrive en cours de sujet, j'ai fait l'effort de lire les 3premières pages alors me tapez pas sur les doigts. Merci.

Donc, mon avis par rapport au sujet lui-même est plutôt favorable. Certaines personnes pensent que l'Homme ne peut pas changer mais moi je pense que si (dans la généralité). Cependant c'est tellement difficile, et demande tellement d'effort, que beaucoup d'hommes optent pour la facilité (comme ça a été dit...). Faire le Bien est souvent plus difficile que faire le Mal. Mais, je pense aussi qu'au cas par cas, il est possible de tomber sur des cas incurables. Par expérience personnelle, j'ai eu une grand-mère alcoolique qui a commencé à boire a 28ans et qui est morte a 81ans. Ce fut à peu près vers cette époque d'ailleurs qu'elle perdit l'habitude de boire. Malgré les cures de désintoxications, tout l'amour et le soutient qu'on aura pu donner derrière, rien y a fait. Mais bon, là il s'agit pas d'alcooliques, mais de jeunes petits rebelles. Cependant, c'était juste un petit contrexemple car de toute manière il est impossible de généraliser totalement dans tout les cas, car nous sommes tous différents.

Bref, je me recentre un peu car là il est vrai que je m'égare. Ce que je pense, c'est que oui, certaines petites phrases peuvent changer des personnes. Et c'est pas une question d'utopisme. Si certaines phrases ont été écrites, c'est bien dans le but de changer les gens non? Je me souviens d'un texte qui m'a beaucoup marqué dans mes années de lycée. Le seul texte qui a sut me donner l'envie de lire (car je détestai la littérature), et c'est une nouvelle d'Emile Zola: "Le forgeron". Dans ce texte, Zola part prendre refuge pendant une année chez un forgeron, et se rend compte que le forgeron, en forgeant des charrettes qui serviront à labourer les champs, forge le paysage de par son métier, et que l'écrivain, de par ses mots, forge les gens, leurs pensées, et leur façon de voir les choses. Et moi je pense que oui, même si c'est quelques phrase, ça peut avoir un petit effet chez des personnes. Je dis pas que toute la communauté WoNienne va devenir calme, et pleines de valeurs morales bénéfiques à l'Humanité, mais je pense que ça peut être intéressant à faire (sans compter l'aspect esthétique que ça ajoute en plus). Comme ça a été dit, je trouverai ça plus agréable de voir écrit une petite citation aléatoire sur la page de redirection (lors des connections à l'Espace Membre). Et puis sincèrement, ça prendrai quoi? Pas grand chose. Et puis je le rappelle, ces phrases ont été écrites pour ça de toutes manières.

Je pense qu'il serai plus sain de voter non au projet, qu'une fois après l'avoir testé. Et puis, quels seraient les effets néfastes d'un truc pareil?

Pourquoi pas même, faire des Quizz sur la culture asiatique (sur leurs valeurs et leur philosophie?).

Le partage, c'est une chose essentielle pour une communauté. Le partage (de savoir, de savoir faire, d'idées, de culture, de pensées etc) c'est pour moi une des choses les plus intéressantes qui existent.

Mais c'est juste mon humble avis.

Ah oui avant que j'oublies, voici le texte en question. Bonne lecture, il n'est pas très long.
[spoil][quote="Emile Zola"]J' ai vécu une année chez LE FORGERON, toute une année de convalescence. J' avais perdu mon cœur, perdu mon cerveau, j' étais parti, allant devant moi, me cherchant, cherchant un coin de paix et de travail, où je pusse retrouver ma virilité. C' est ainsi qu' un soir, sur la route, après avoir dépassé le village,  j' ai  aperçu  la  forge,  isolée,  toute  flambante,  plantée  de  travers  à  la  croix  des  Quatre-Chemins. La lueur était telle, que la porte charretière, grande ouverte, incendiait le carrefour, et que les peupliers, rangés en face, le  long du ruisseau, fumaient comme des torches. Au loin, au milieu de la douceur de crépuscule, la cadence des marteaux sonnait à une demi-lieue, semblable au galop de plus en plus rapproché de quelque régiment de fer. Puis, là, sous la porte béante, dans la clarté, dans le vacarme, dans l' ébranlement de ce tonnerre, je me suis arrêté, heureux, consolé déjà, à voir ce travail, à regarder ces mains d' homme tordre et aplatir les barres rouges. J' ai vu, par ce soir d' automne, le forgeron pour la première fois. Il forgeait le soc d' une charrue. La  chemise  ouverte,  montrant  sa  rude  poitrine,  où  les  côtes,  à  chaque  souffle,  marquaient  leur carcasse  de métal  éprouvé,  il  se  renversait,  prenait  un  élan,  abattait  le marteau. Et  cela,  sans  un arrêt, avec un balancement souple et continu du corps, avec une poussée  implacable des muscles. Le marteau tournait dans un cercle régulier, emportant des étincelles, laissant derrière lui un éclair. C' était la demoiselle, à laquelle le forgeron donnait ainsi le branle, à deux mains ; tandis que son fils, un gaillard de vingt ans, tenait le fer enflammé au bout de la pince, et tapait de son côté, tapait des coups sourds qu' étouffait la danse éclatante de la terrible fillette du vieux. Toc, toc – toc, toc – on  eût  dit  la  voix  grave  d' une  mère  encourageant  les  premiers  bégaiements  d' un  enfant.  La demoiselle valsait toujours, en secouant les paillettes de sa robe, en laissant ses talons marqués dans le  soc  qu' elle  façonnait,  chaque  fois  qu' elle  rebondissait  sur  l' enclume.  Une  flamme  saignante coulait  jusqu' à  terre,  éclairant  les  arêtes  saillantes  des  deux ouvriers,  dont  les  grandes  ombres s' allongeaient dans  les coins sombres et confus de  la forge. Peu à peu,  l' incendie pâlit,  le forgeron s' arrêta.  Il  resta  noir,  debout,  appuyé  sur  le  manche  du  marteau,  avec  une  sueur  au  front  qu' il n' essuyait même pas.  J' entendais  le  souffle de  ses  côtes  encore  ébranlées, dans  le grondement du soufflet que son fils tirait, d' une main lente. Le soir, je couchais chez le forgeron, et je ne m' en allais plus. Il avait une chambre libre, en haut, au-dessus de la forge, qu' il m' offrit et que j' acceptai. Dès cinq heures, avant le jour, j' entrais dans la besogne de mon hôte. Je m' éveillais au rire de la maison entière, qui s' animait jusqu' à la nuit de sa gaieté énorme. Sous moi, les marteaux dansaient. Il semblait que la demoiselle me jetât hors du lit, en tapant au plafond, en me traitant de fainéant. Toute la pauvre chambre, avec sa grande armoire, sa table de bois blanc, ses deux chaises, craquait, me criait de me hâter. Et il me fallait descendre. En bas, je trouvais la forge déjà rouge. Le soufflet ronronnait, une flamme bleue et rose montait du charbon, où  la  rondeur d' un astre  semblait  luire,  sous  le vent qui creusait  la braise. Cependant,  le forgeron  préparait  la  besogne  du  jour.  Il  remuait  du  fer  dans  les  coins,  retournait  des  charrues, examinait des  roues. Quand  il m' apercevait,  il mettait  les poings aux côtes,  le digne homme, et  il riait,  la bouche fendue  jusqu' aux oreilles. Cela  l' égayait, de m' avoir délogé du  lit à cinq heures. Je crois  qu' il  tapait  pour  taper,  le  matin,  pour  sonner  le  réveil  avec  le  formidable  carillon  de  ses marteaux. Il posait ses grosses mains sur mes épaules, se penchait comme s' il eût parlé à un enfant, en me  disant  que  je me  portais mieux,  depuis  que  je  vivais  au milieu  de  sa  ferraille. Et  tous  les jours, nous prenions le vin blanc ensemble, sur le cul d' une vieille carriole renversée. Puis, souvent, je passais ma journée à la forge. L' hiver surtout, par les temps de pluie,  j' ai vécu toutes mes heures là. Je m' intéressais à l' ouvrage. Cette lutte continue du forgeron contre ce fer brut qu' il pétrissait à sa guise, me passionnait comme un drame puissant. Je suivais le métal du fourneau sur l' enclume, j' avais de continuelles surprises à  le voir se ployer, s' étendre, se rouler, pareil à une cire molle,  sous  l' effort victorieux de  l' ouvrier. Quand  la charrue était  terminée,  je m'agenouillais devant elle, je ne reconnaissais plus l' ébauche informe de la veille, j' examinais les pièces, rêvant que des doigts souverainement forts les avaient prises et façonnées ainsi sans le secours du feu. Parfois, je souriais en songeant à une jeune fille que j' avais aperçue, autrefois, pendant des journées entières, en face de ma fenêtre, tordant de ses mains fluettes des tiges de laiton, sur lesquelles elle attachait, à l' aide d' un fil de soie, des violettes artificielles. Jamais  le  forgeron  ne  se  plaignait.  Je  l' ai  vu,  après  avoir  battu  le  fer  pendant  des  journées  de quatorze heures, rire le soir de son bon rire, en se frottant les bras d' un air satisfait. Il n' était jamais triste,  jamais  las.  Il  aurait  soutenu  la maison  sur  son  épaule,  si  la maison  avait  croulé. L' hiver,  il disait qu' il faisait bon dans sa forge. L' été,  il ouvrait  la porte  toute grande et  laissait entrer  l' odeur des foins. Quand l' été vint, à la tombée du jour, j' allais m' asseoir à côté de lui, devant la porte. On était à mi-côte ; on voyait de là toute la largueur de la vallée. Il était heureux de ce tapis immense de terres labourées, qui se perdait à l' horizon dans le lilas clair du crépuscule. Et  le  forgeron plaisantait souvent.  Il disait que  toutes ces  terres  lui appartenaient, que  la  forge, depuis plus de deux cents ans,  fournissait des charrues à  tout  le pays. C' était son orgueil. Pas une moisson ne poussait sans lui. Si la plaine était verte en mai et jaune en juillet, elle  lui devait cette soie  changeante.  Il  aimait  les  récoltes  comme  ses  filles,  ravi  des  grands  soleils,  levant  le  poing contre les nuages de grêle qui crevaient. Souvent, il me montrait au loin quelque pièce de terre qui paraissait moins  large que  le dos de sa veste, et  il me  racontait en quelle année  il avait  forgé une charrue pour ce carré d' avoine ou de seigle. A l' époque du labour, il lâchait parfois ses marteaux ; il venait au bord de la route ; la main sur les yeux, il regardait. Il regardait la famille nombreuse de ses charrues mordre  le  sol,  tracer  leurs  sillons,  en  face,  à  gauche,  à  droite.  La  vallée  en  était  toute pleine.  On  eût  dit,  à  voir  les  attelages  filer  lentement,  des  régiments  en  marche.  Les  socs  des charrues luisaient au soleil, avec des reflets d' argent. Et lui, levait les bras, m' appelait, me criait de venir voir quelle "sacrée besogne" elles faisaient. Toute cette ferraille retentissante qui sonnait au-dessous de moi me mettait du fer dans le sang. Cela me  valait  mieux  que  les  drogues  des  pharmacies.  J' étais  accoutumé  à  ce  vacarme,  j' avais besoin de cette musique des marteaux sur l' enclume pour m' entendre vivre. Dans ma chambre tout animée par les ronflements du soufflet, j' avais retrouvé ma pauvre tête. Toc, toc – toc, toc – c' était là comme  le balancier  joyeux qui  réglait mes heures de  travail. Au plus  fort de  l' ouvrage,  lorsque  le forgeron  se  fâchait,  que  j' entendais  le  fer  rouge  craquer  sous  les  bonds  des marteaux  endiablés, j' avais une fièvre de géant dans les poignets, j' aurais voulu aplatir le monde d' un coup de ma plume. Puis, quand la forge se taisait, tout faisait silence dans mon crâne ; je descendais, et j' avais honte de ma besogne, à voir tout ce métal vaincu et fumant encore. Ah  !  que  je  l' ai  vu  superbe,  parfois,  le  forgeron,  pendant  les  chauds  après-midi  !  Il  était  nu jusqu'à  la  ceinture,  les  muscles  saillants  et  tendus,  semblable  à  une  de  ces  grandes  figures  de Michel-Ange,  qui  se  redressent  dans  un  suprême  effort.  Je  trouvais,  à  le  regarder,  la  ligne sculpturale moderne, que nos artistes cherchent péniblement dans les chairs mortes de la Grèce. Il m' apparaissait comme le héros grandi du travail, l' enfant infatigable de ce siècle, qui bat sans cesse sur l' enclume l' outil de notre analyse, qui façonne dans le feu et par le fer la société de demain. Lui, jouait avec ses marteaux. Quand  il voulait  rire,  il prenait  la demoiselle, et, à  toute volée,  il  tapait. Alors,  il  faisait  le  tonnerre  chez  lui,  dans  le  halètement  rose  du  fourneau.  Je  croyais  entendre  le soupir du peuple à l' ouvrage. C' est là, dans la forge, au milieu des charrues, que  j' ai guéri à jamais mon mal de paresse et de doute.[/quote][/spoil]

Dernière modification par tortue genial (06-09-2010 17:25:07)

 

HyeSun
HyeSun
Correcteur Fanfictions

Re: L'appel d'Osmosis

Wah, cinq pages à lire ça fait beaucoup... J'ai lu que la première moi. -_-"

Donc ça a certainement été dis, mais de mon point de vu personnel la plupart des gens sur WoN peuvent être complexés IRL. Ce qui fait que lorsqu'il y a le barrage de l'écran d'ordinateur, ils se lâchent, et se donnent certaines personnalités qu'ils n'auraient pas dans la vraie vie.

Breeef. u_u

We wanna see blood, we wanna see hate - WAS mort1

Lüge
Lüge
Etudiant

  • 1729 Messages | Galerie | Recueil | Offline

Re: L'appel d'Osmosis

Les gens complexés. Le truc pour vraincre cette bande de craignos et d'éteindre l'ordinateur. Et voilà, le problème de personnalité des autres ne doit pas affecter la personne que je suis (c'est ce que ma psy me répète.) Je n'est plus espoir pour les autres

No Pasaran.

Pied de page des forums